Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5303 Le 28/06/2018 | Partager

USA: La Cour suprême valide le décret migratoire

trump_003.jpg

La Cour suprême américaine a offert une victoire symbolique à Donald Trump sur son décret migratoire controversé. La dernière version du texte ferme les frontières américaines à environ 150 millions de personnes, ressortissantes des pays suivants: Yémen, Syrie, Libye, Iran, Somalie et Corée du Nord. Elle bloque aussi l'entrée de certains responsables gouvernementaux du Venezuela. Les opposants au texte dénonçaient un «décret antimusulman» alors que la Constitution interdit la discrimination religieuse, une thèse vivement combattue par le gouvernement. D’autre part, un tribunal de San Diego (sud-ouest des Etats-Unis) a ordonné la réunification des familles de migrants séparées par la police de l'immigration, dénonçant la politique de «tolérance zéro» du gouvernement Trump.

■ Cannabis: Le Maroc pointé encore du doigt

cannabis_003.jpg

Le Maroc est pointé encore du doigt dans le dernier rapport mondial sur les drogues, publié le 26 juin 2018 par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Pour la première fois, la plus grande quantité de résine de cannabis saisie en 2016 a été déclarée par l’Afghanistan (22% du total mondial), suivi par l’Espagne (20%), le Pakistan (17%) et le Maroc (15%). Près de 250 tonnes de résine de cannabis saisies durant l’année 2016 provenaient de ce pays.  
La résine de cannabis continue d’être principalement acheminée du Maroc et de l’Afghanistan vers les principaux marchés de destination (en l’occurrence l’Europe et d’autres pays en Afrique du Nord). Pendant des années, l’Espagne est citée en tant que point d’entrée majeur de la résine de cannabis produite au Maroc (voir aussi «Résine de cannabis: Le Maroc reste le principal fournisseur de l’Europe», édition N° 5291 du 11/06/2018). Selon l’ONUDC, le cannabis était la drogue la plus consommée en 2016, avec 192 millions de personnes l’utilisant au moins une fois au cours de l’année écoulée. Le nombre total de consommateurs de cannabis semble avoir augmenté d’environ 16% au cours de la décennie précédant 2016, reflétant une augmentation similaire de la population mondiale.

■ OCDE: Le coût économique de la démence
L’OCDE vient de rendre public un rapport sur la démence. Il révèle que la maladie touchait près de 19 millions de personnes dans les pays de l’OCDE en 2017. A l’échelle mondiale, ses coûts sanitaires et sociaux devraient dépasser la barre des 1.000 milliards de dollars par an en 2018. Aujourd’hui les plus de 80 ans représentent une part croissante de la population. Aussi, tant qu’aucun remède ou traitement de fond n’aura été trouvé, le nombre de personnes souffrant de démence devrait encore progresser pour toucher probablement près de 41 millions de personnes dans la zone OCDE d’ici 2050, selon le rapport intitulé «Care needed: Improving the lives of people with dementia».  Au stade avancé de la maladie, la prise en charge demeure nécessaire.

■ OMS: L’addiction aux jeux vidéo, une maladie

jeux_videao_003.jpg

L’addiction aux jeux vidéo a été formellement reconnue comme maladie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), au même titre que celle à la cocaïne ou aux jeux d’argent. De nombreux cas ont décrit des joueurs compulsifs incapables de se détacher de leur ordinateur, appareil mobile ou console de jeu, au point d’abandonner toute vie sociale et de mettre en danger leur santé, mentale et/ou physique. Quelque 2,5 milliards de personnes dans le monde jouent aujourd’hui aux jeux vidéo. Mais le trouble ne touche qu’une «petite minorité»,  souligne l’OMS.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc