Entreprises

Eolien: Une 100e pale pour l’usine de Siemens

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5278 Le 23/05/2018 | Partager
17 tonnes, 63 m de long, soit l’équivalent de 15 voitures en file indienne
Elle est destinée à la centrale d’Aftissat dans le sud marocain
Une opération de transport minutieusement préparée
eoliens-077.jpg

 Les pales fabriquées par Siemens Gamesa équipent la centrale éolienne d’Aftissat que construit Nareva à proximité de Boujdour. La centième pale vient de prendre la mer, il y a quelques jours (Ph. Adam)

L’usine de pales d’éoliennes du groupe Siemens Gamesa a atteint sa vitesse de croisière. L’unité industrielle, la première de son genre en Afrique, vient de livrer sa centième pale. Elle a été fabriquée dans les entrepôts géants que le groupe, issu de la fusion de l’allemand Siemens et de l’espagnol Gamesa, a inaugurés en octobre dernier à Tanger Automotive City ( TAC).

L’élément en question fait 63 mètres de long, soit l’équivalent d’une quinzaine de voitures en file indienne et pèse 17 tonnes. Les premières pales ont été produites pour le compte de Nareva. Elles ont pris le chemin de Boujdour pour équiper la dernière-née de ses centrales éoliennes, Aftissat.

Au sein d’un lot d’une douzaine de pales, elle a pris la mer vers le port de Boujdour, un voyage de quelques jours qui se poursuivra vers le site d’Aftissat par route.

Pour traverser la quarantaine de kilomètres séparant le site de l’usine de Siemens Gamesa au port de TangerMed, c’est tout un dispositif rôdé auquel ont participé des dizaines de collaborateurs dont des employés de TMSA, de Siemens, mais aussi des gendarmes et d’autres membres des forces de l’ordre pour assurer en toute sécurité le transport de ces pales.

Le transport se fait de nuit et à une faible vitesse en empruntant l’autoroute afin d’éviter de perturber le trafic. Une opération qui semble maintenant rodée et qui a profité de toute une préparation en amont.

En effet, le port n’en est pas à son premier essai puisqu’il a déjà accueilli des pales d’éoliennes et que, pour leur transport, il a aménagé ses ronds-points avec des passages directs pour réduire les virages, des précautions obligatoires pour des charges d’une telle longueur. D’autres voyages et d’autres bateaux devront suivre. Le parc d’Aftissat compte 56 turbines de 201 mégawatts, ce qui, au bout du compte, équivaut à 168 pales.

Il s’agit de la première livraison par Siemens Gamesa à Nareva de pales intégralement fabriquées au Maroc pour un projet éolien terrestre.  La production de l’usine de Tanger, fruit d’un investissement de 1,1 milliard de DH, est essentiellement destinée à l’export, mais a commencé par alimenter les projets lancés par Siemens Gamesa au Maroc.

L’usine a démarré avec la production de pales de 63 mètres, standard actuel de l’industrie éolienne, mais elle a été dimensionnée pour aller au-delà en prévision de l’évolution technologique.

En effet, le site industriel, inauguré en octobre 2017, est techniquement capable de sortir des pales de plus de 85 mètres d’un seul tenant, le rendant disponible pour tout développement technologique dans le domaine, la seule limite étant les contraintes de transport.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc