×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    La passion du foot pour le préscolaire rural

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5272 Le 15/05/2018 | Partager
    La Fondation Zakoura met en vente un bracelet destiné aux supporters de l’équipe nationale
    prescolaire-rural-foot-072.jpg

    La Fondation Zakoura lance jusqu’au 15 juillet prochain une opération originale de récolte de fonds prenant la forme d’une vente de bracelets destinés aux supporters de l’équipe nationale de football (Ph. Fondation Zakoura)

    Canaliser la ferveur des supporters de l’équipe nationale de football pour contribuer à désenclaver les zones rurales en matière d’éducation. C’est le concept à la fois original et innovant de la campagne «We are Morocco» qui vient d’être lancée par la Fondation Zakoura en partenariat avec «We are corporation». Une opération qui permettra d’offrir un enseignement de base aux enfants habitant les zones les plus reculées du Royaume.

    Cette campagne, prévue jusqu’à mi-juillet, se traduit plus concrètement par la commercialisation de bracelets arborant les couleurs du Maroc au sein des principales villes du pays. Pour chaque bracelet vendu, un dirham sera reversé directement à l’association et servira à construire une à plusieurs écoles de préscolaire en zones rurales.

    Le bracelet de la campagne porte l’inscription gravée «L’éducation pour tous, tous pour l’éducation». Un slogan véhiculant un profond message de mobilisation et de solidarité. Objectif: sensibiliser les citoyens à l’importance du préscolaire en zones rurales et leur donner l’occasion de participer à cette extension. Un moyen de soutenir l’équipe nationale tout en contribuant à désengorger les habitants des campagnes en matière d’éducation.

    Au total, une à cinq écoles devraient être créées suite à cette opération. Chacune d’entre elles coûtera la bagatelle de 300.000 DH. Un capital qui servira entre autres à rémunérer les éducateurs engagés ainsi que l’association chargée d’assurer la continuité du projet.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc