×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 195.938 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 234.695 articles (chiffres relevés le 4/6 sur google analytics)
De bonnes sources

Hydrocarbures: Grosse déception pour Chariot Oil

Par El Hadji Mamadou GUEYE | Edition N°:5263 Le 02/05/2018 | Partager

Chariot Oil vient de boucler l’exploration du puits Rabat Deep 1, situé sur le bloc de Rabat Deep Offshore. La compagnie britannique affirme avoir terminé les travaux de forage sans avoir rencontré d’accumulation de pétrole ou de gaz. Le puits de Rabat Deep 1 a été foré à une profondeur de 3.180 m par le navire Saipem 12000 du groupe italien ENI, mais les résultats obtenus sont «très décevants», déplore la compagnie britannique Chariot Oil.
«Nous continuerons à évaluer les données du puits et les implications de ces résultats sur les environs, avant de discuter des prochaines étapes avec nos partenaires ENI, Woodside et Onhym», explique Chariot Oil. Pour rappel, le bloc de Rabat Deep Offshore compte six permis. Il est détenu à 40% par ENI, contre 25% pour l’Onhym. La compagnie australienne Woodside dispose de 25%, alors que Chariot Oil détient les 10% restants.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc