De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5223 Le 06/03/2018 | Partager

• Profits fonciers: Le coefficient de réévaluation 2017
Le coefficient de réévaluation utilisé en matière d’impôt sur le revenu au titre des profits fonciers a été rendu public. Ainsi, pour 2017, il faut retenir 1% contre 1,007% pour l’année précédente. Le coefficient de réévaluation est calculé chaque année par l’administration fiscale sur la base de l’indice national du coût de la vie. Pour les années antérieures à 1946, les services des Impôts retiennent un coefficient forfaire de 3% par an. H.E.

• Identifiant unique: Les travaux avancent
Les travaux sur le registre national de la population qui accordera à chaque personne un numéro d’identification unique ainsi que ceux sur le registre social qui rassemblera des informations sur la situation socio-économique avancent. Selon Marie Françoise Marie-Nelly, directrice des Opérations pour le Maghreb à la Banque mondiale, 30% des 100 millions de dollars accordés par l'institution pour ce projet, qui devra assurer un meilleur ciblage des aides, ont été décaissés. Le Maroc s'inspire de l'expérience indienne. K.M.

• Automobiles: Les ventes ne se redressent pas
Les ventes de véhicules neufs peinent à se redresser en ce début d’année. Au terme des 2 premiers mois, le marché affiche une baisse de près de 3%. A total, ce sont 25.860 unités (toutes catégories confondues) qui ont été écoulées à fin février contre 26.578 à la même période de 2017. C’est la production locale qui affiche la plus importante régression de 7% (3.802 véhicules) contre près de 2% pour l’importé monté (22.058 voitures) qui semble faire quelque peu de résistance. L’Auto Expo qui se tient cette année, exceptionnellement en avril (du 9 au 22 avril) devrait permettre de renverser la tendance. M.A.B.

• …Le top 5, inlassablement dominé par le groupe Renault
Dans ce contexte, quelque peu morose pour les concessionnaires automobiles, les marques du groupe Renault semblent évoluer dans une catégorie supérieure. Dacia maintient son leadership en réalisant une progression de plus de 4% pour 7.969 voitures vendues et près de 31% de part de marché. La marque Renault fait mieux puisqu’elle augmente ses ventes de 14,5%, les portant à 3.581 unités pour une part de marché qui avoisine les 14%. Bien loin derrière, Hyundai prend la 3e place réalisant une hausse de 7% avec pas moins de 1.872 nouvelles immatriculations (plus de 7% de part de marché). En 4e position, Volkswagen voit ses ventes bondir de plus 24% à 1.795 unités. Ford préserve une place dans le top 5 malgré le recul de plus de 34% de ses écoulements à 1.579 voitures. M.A.B.

• Noor Midelt: Appel d’offres pour une centrale PV
Masen vient de lancer un appel d’offres portant sur les travaux de fourniture, d’installation et de mise en service d’une installation photovoltaïque au niveau du complexe solaire Noor Midelt. Le cautionnement provisoire est fixé à la somme de 30.000 DH. L’ouverture des plis est prévue le 27 mars. A noter que les travaux de construction du méga-projet de centrales solaires de Midelt devront démarrer au plus tard en 2019. N.D.

• Enquête environnementale sur un projet OCP
Le groupe OCP compte construire une nouvelle usine d’acide phosphorique. Elle sera édifiée à l’intérieur du site de Jorf Lasfar basé sur la côte atlantique, aux environs de la ville de Safi. Le préfet d’El Jadida vient d’ouvrir une enquête publique pour déterminer l’impact environnemental de la future unité de production. Cette mesure est imposée par la loi. L’enquête publique va durer 20 jours, à compter du vendredi 9 mars 2018. C’est sur le territoire de la commune de Moulay Abdellah que sera lancé le projet. L’enquête permet notamment d’intégrer les réserves qui pourraient êtres formulées par les habitants de la commune, ses élus, une association, une exploitation agricole... Les projets industriels peuvent avoir des effets environnementaux dangereux sur la santé, l’air, l’eau, la terre... F.F.         

• Archives du Maroc étoffe son fonds
Mardi 6 mars à Rabat, Archives du Maroc et l’Alliance israélite universelle signent une convention. Elle porte sur la remise d’un fonds documentaire numérisé de 1.100 dossiers, regroupant 235.630 images. Etant entendu que les documents originaux demeurent à la bibliothèque et aux archives de l’Alliance israélite universelle à Paris. Son directeur, Jean-Claude Kuperminc, sera présent à la cérémonie de signature au côté de son directeur de formation, Ariel Danan. Ce fonds symbolise en quelque sorte un retour au bercail. La première école israélite a ouvert ses portes en 1862 à Tétouan. Les archives de l’Alliance (1862-1940) sont une mine pour les chercheurs qui s’intéressent en particulier à l’histoire de la communauté juive marocaine. F.F.     

• Le cahier tunisien cible d’une enquête antidumping?
Un groupe d’industriels se prépare à introduire auprès du secrétariat d’Etat au Commerce extérieur une demande d’enquête antidumping contre le cahier scolaire en provenance de Tunisie. Les importateurs incriminés tiennent, mercredi 7 mars, une conférence pour exposer leurs arguments et prévenir contre l’impact d’une surtaxation «sur leur activité et le pouvoir d’achat». H.E.
 
• Casablanca: La Banque mondiale débloque 2 milliards de DH
Le Conseil communal de Casablanca et la Banque mondiale (BM) ont lancé officiellement, lundi 5 mars, le programme d'appui dont le montant s’élève à 172 millions d'euros, soit près de 2 milliards de DH (cf. édition du 27 décembre 2017). La première tranche a été déboursée le 19 février dernier. L’Unité de gestion du programme (UGP), hébergée au sein de la SDL Casablanca Prestations, a été mandatée par la Commune pour assurer le suivi, coordonner les actions et présenter leur état d'avancement. Pour rappel, ce prêt à taux variable s'étend sur une durée de 6 ans (2016-2022) avec une période de grâce de 7 ans et des paiements échelonnés sur 23 ans. A.E.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc