Entreprises

Assurance: RMA capitalise sur la prévention

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5149 Le 16/11/2017 | Partager
Jusqu’à 30% de baisse de survenance des accidents de travail
Un accompagnement offert de l’incident jusqu’à la guérison

Après avoir entrepris un chantier ambitieux de transformation interne, notamment par la révision de ses processus sous l’angle de la digitalisation, RMA lance une offensive sur le segment entreprise. L’assureur se démarque par l’accompagnement personnalisé à travers des services tels que la prévention.

«Il s’agit d’une nouvelle approche. Nous offrons des prestations de prévention dédiées, notamment pour les accidents de travail, les incendies et autres risques. L’objectif est d’aider les clients dans la maîtrise des risques pour limiter la survenance des sinistres», fait valoir Anisse Aboulhadi, Directeur général adjoint des risques d’entreprises & développement commercial.

Sur les trois dernières années, les équipes RMA ont pu expertiser 800 activités pour évaluer la survenance de risque. En termes de valeur ajoutée de la démarche, les entreprises ayant bénéficié de cette prestation offerte ont pu voir la fréquence de survenance des accidents de travail baisser entre 10-15% la première année, et 20-30% entre la 2e et 3e année.

L’accompagnement technique est l’un des points forts de la compagnie sur le segment des accidents de travail. Il se décline via une analyse de la sinistralité historique, et une évaluation des risques permettant de dégager les mesures de sécurité indispensables à leur prévention.

Cela passe par l’élaboration d’une série de recommandations permettant d’aider l’entreprise à mettre en place des solutions en adéquation avec les exigences de la situation (adaptation des installations et méthodes de travail, mise en place de mesures de protection collective, conseil…). L’assureur réalise plus de 200 interventions/an auprès de ses clients rien que sur la prévention du risque incendie.

Pour les entreprises spécialisées dans la distribution ou disposant de flotte de véhicules, l’assureur déploie une solution de gestion de parc, un système de télématique embarquée avec une boîte noire, qui permet de suivre et de gérer efficacement la flotte. Ce dispositif permet aussi la localisation en temps réel du véhicule, ainsi que l’analyse de comportement du conducteur afin de réduire les risques d’accidents en plus de permettre le suivi de la consommation du carburant.

Pour la prise en charge des accidents de travail, l’assureur a développé un service de prise en charge et d’accompagnement médical des victimes depuis le lieu du travail. «Nous essayons d’intervenir durant toutes les étapes de l’accident. Si nos services sont contactés lors de la survenance de l’incident, nous dépêchons un médecin sur place», explique Hakim Najioullah, Directeur exécutif Prestations. C’est un enjeu important pour l’entreprise.

Il peut permettre de déceler une maladie grave, un infarctus du myocarde ou un accident de travail bénin ou encore permettre d’orienter l’accidenté vers une clinique adaptée à la lésion et éviter à la victime de se balader pour être prise en charge. La présence de médecin dépêché par l’assureur va permettre la validation, sur place, de la qualité des soins. La démarche exonère le client de toute certification complémentaire des soins.

Ce qui accélère le processus d’indemnisation, à la guérison. «La plupart des victimes d’accident de travail qui viennent chez nous avec un certificat de guérison partent avec leur chèque dans les 30 jours maximum qui suivent la guérison», précise Najioullah. RMA réalise plus de 75 interventions/an auprès de ses clients pour la prévention du risque accident de travail.

À l’heure actuelle, la compagnie a l’un des plus courts délais de traitement des dossiers maladie sur le marché. L’accès au remboursement des frais de santé a fait l’objet d’une innovation. En effet, l’assureur a développé la carte monétique (Sihatcom).

En plus des modes classiques de remboursement que sont le chèque et le virement, les assurés peuvent utiliser cette carte monétique qui permet le retrait en espèces auprès des agences bancaires, avec la possibilité de régler des achats auprès des commerces affiliés à Visa. Le service a été primé par MasterCard pour son côté innovant qui allie santé et services financiers.

Bilan 2016

Pour 2016, l’assureur a réalisé un chiffre d’affaires global de 5,8 milliards de DH (2 milliards de DH de CA uniquement sur le segment entreprise). La compagnie a couvert plus de 800.000 sinistres auprès de plus de 25.000 entreprises assurées. Soit près de 4,6 milliards de DH décaissés, toutes branches confondues.
Son portefeuille Assurance santé compte plus 350.000 familles assurées, soit environ 1 million de personnes, et plus de 700.000 dossiers de remboursement par an. «Nous comptons à peine 1,5% de réclamation, ce qui constitue une véritable performance», revendique le management.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc