×
«Démocratie paparazzi»
«Démocratie paparazzi» Par Mohamed Ali Mrabi
Le 16/04/2024

Corruption, détournement de deniers publics, trafic de drogues… les affaires se succèdent, entachant l’image des parlementaires et consommant... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

J’aurais voulu être tunisienne!

Par Nouzha GUESSOUS | Edition N°:5088 Le 17/08/2017 | Partager

Les annonces du président de la république tunisienne Béji Caid Essebsi, le 13 août courant à l’occasion de la journée nationale de la femme sont tombées comme une belle éclaircie dans le ciel politique et social morose actuel ; au Maroc comme ailleurs dans le monde musulman. Il s’agit de la révision des règles de l’héritage en vue de l’instauration de l’égalité des femmes et des hommes; et de celle de la loi interdisant le mariage des tunisiennes avec les non musulmans...

Chercheuse et consultante en bioéthique et droits humains, Nouzha Guessous est ancienne professeure de biologie médicale à la Faculté de médecine de Casablanca. Essayiste et chroniqueuse, Dr. Guessous a été présidente du Comité international de bioéthique de l’Unesco. Elle a aussi participé à la Commission consultative royale chargée de la réforme de la Moudawana (Ph. NG)

Vous pouvez consulter cette archive avec:

ou



Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite