×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4964 Le 20/02/2017 | Partager

    •  Gouvernement Les ambiguïtés de Benkirane
    Dernière ligne droite pour la sortie de la crise de formation du gouvernement. C'est du moins ce qui ressort des déclarations de Abdelilah Benkirane. Devant la jeunesse du PJD, il a annoncé qu'il «attend le retour du Roi» afin de lui soumettre la composition du gouvernement, ou déclarer son échec à la former. Le patron du PJD n'a pas exclu un retour aux urnes. Même s'il est contre cette option. Mais se dit toujours prêt à un retour du parti de la lampe à l'opposition. M.A.M.

    • Avocats: Des caméras pour authentifier les actes
    Les moyens audiovisuels seront désormais utilisés pour l’authentification de la signature des actes juridiques à date certaine. L’objectif est de sécuriser les transactions, notamment immobilières, et de préserver les droits des parties contractantes. Mostafa Ramid, ministre de la Justice, vient d’adresser une note dans ce sens à l’Association des barreaux d’avocats du Maroc. Les avocats devront aviser leur clientèle que leurs bureaux sont équipés de caméras pour enregistrer les transactions. Les documents audiovisuels devront être archivés pour être utilisés en cas de litige. H.E.
     
    • Comptes nationaux: Les locomotives de la création de richesse

    Les sociétés financières et non financières participent à hauteur de 42,1% à la création de richesse en 2015, en recul par rapport à l’année précédente (43%). Elles pèsent 14% du revenu national brut. Ce repli s’explique notamment par la progression des ménages et les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) qui ont produit 30,3% de la valeur ajoutée totale et disposent
    de 64,3% du revenu national but disponible. La note d’information sur les comptes nationaux des secteurs institutionnels 2015 indique également que les sociétés financières et non financières contribuent pour 51,2% à l’épargne nationale contre 35,3% pour les ménages et les ISBLSM. H.E
    • Samir: Eclairage judiciaire sur le cahier des charges
    Le liquidateur de la raffinerie Samir lance, ce lundi 20 février à la Cour d’appel de commerce de Casablanca, les consultations sur le cahier des charges. Ce document devra être retiré par les éventuels repreneurs intéressés par la compagnie basée à Mohammedia. Ce lancement «vise à répondre aux interrogations» des parties intéressées par cette affaire. Les investisseurs ont un délai de 30 jours pour se déclarer. Ce délai court à compter du 8 février 2017. Deux manifestations d’intérêt ont été remises pour l’heure au syndic judiciaire Mohamed El Krimi. La plus élevée est de 30,5 milliards de DH, c’est celle d’Anglo Energy DMCC. F.F.
     
    • Légère hausse des dépenses fiscales

    En 2016, les dépenses fiscales ont atteint 32,42 milliards de DH, en hausse de 2,1% par rapport à 2015. L’immobilier représente 23,6% des exonérations fiscales, suivi de la prévoyance sociale (10,4%), l’agriculture & pêche (9,8%) et les services publics (9,7%). L’essentiel des dépenses fiscales a porté sur la TVA (46,8%), l’IS (15,9%). H.E.
     
    • Maroc-Zambie: Les patronats veulent un écosystème d’affaires
    Un groupe de chefs d’entreprise du Maroc et de Zambie ont organisé un forum d’affaires, samedi 18 février. La CGEM et la Fédération zambienne des employeurs ont convenu de multiplier les rencontres pour réaliser des investissements industriels, développer des joint-ventures, créer des emplois et partager la richesse. Parmi les secteurs ciblés, les services financiers, les mines, les énergies renouvelables, le tourisme, la gestion des ports… H.E.
     
     • Partenariat entre fonds souverains ghanéen et marocain
    Le fonds souverain marocain, Ithmar Capital, et son équivalent ghanéen, Ghana Infrastructure Investment Fund (GIIF), ont signé un accord de partenariat stratégique, en marge de la visite royale au Ghana. Un mémorandum d’entente a également été signé entre les deux structures. La note diplomatique permet l’adhésion de GIIF à l’initiative Green Growth Investment Facility (GGIF) for Africa, initiée lors de la COP22 par la Banque mondiale et le Maroc. L’initiative a pour objectif de stimuler la transition de l’Afrique vers une économie verte (voir également article page 28). M.K
     
    • Atlas Capital rallie Oaklins
    Atlas Capital vient de rejoindre Oaklins, la première banque d'affaires mondiale middle-market. L'entreprise s'appelle désormais Oaklins Atlas Capital. Présente dans 40 pays, Oaklins propose une offre globale de services financiers assise sur des expertises sectorielles avérées de 700 spécialistes. Née du regroupement de 48 banques d'affaires, la firme dispose de 60 bureaux dans les principales places financières. Oaklins Atlas Capital a participé à plusieurs opérations de fusions-acquisitions et de levées de fonds, notamment la cession du groupe minotier Forafric au fonds d'investissement Ycap, la cession du mall Anfa Place au fonds sud africain Delta Mara, ou encore la pré-IPO de Taqa... A.R.
    • L’IPO Marsa Maroc, 3e en Afrique 2016
    Après l’IPO Total Maroc classée 10e en 2015, l’introduction en Bourse de Marsa Maroc est la 3e plus forte en Afrique en 2016, selon une nouvelle étude de PWC (2016 Africa Capital Markets Watch). Valorisée à 195 millions de dollars (1,9 milliard de DH), l’entrée en Bourse de la société portuaire vient après celle des sud-africaines, Dis-Chem Pharmacie Ltd (305 millions) et Liberty Two Degress (272 millions). Le top 10 est sans surprise dominé par l’Afrique du Sud avec trois IPO valorisées à 704 millions de dollars, suivie par l’Égypte avec deux IPO (169 millions). Au total, 20 entrées en Bourse ont été enregistrées (28 en 2015), soit une valeur de 1,5 milliard de dollars. E.M.G.

    • L’AMMC publie son guide sur les green bonds
    Le guide sur les green bonds est enfin disponible. L’Autorité marocaine du marché des capitaux vient de publier le document qui contient une vingtaine de pages. Ce dernier fait une esquisse des obligations vertes et leurs principales implications. Il revient à travers une série de questions-réponses sur les autorisations nécessaires pour émettre des obligations vertes, les cibles, les intervenants... Réalisé avec le soutien d’International Finance Corporation (IFC), membre du groupe de la Banque mondiale, le guide s’adresse aussi bien aux émetteurs qu’aux investisseurs. E.M.G.
     
    • Don japonais de voitures en énergies propres
    Second don du Japon en voitures à énergies propres pour le Maroc. Il s’agit concrètement d’un montant de 300 millions de yens (26 millions de DH) pour l'achat de 60 à 70 véhicules. Ce don, qui s'inscrit dans le cadre de l'exécution du programme japonais d'appui au développement économique et social du Maroc, fait suite à une première donation intervenue en 2013. M.A.B.

    • 5 assurances marocaines adhèrent à la Fanaf
    Cinq compagnies d’assurance marocaines adhèrent à la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (FANAF). Il s’agit  d'AXA Assurance Maroc, la Marocaine Vie, Saham Assurance Maroc, Sanad Assurance Maroc et Wafa IMA Assistance. Elles font partie des 10 compagnies qui ont été cooptées à l’issue de la 41e assemblée générale de la Fédération qui s’est tenue à Marrakech. M.A.B.

    • Faouzi Chaâbi porte plainte contre El Omari
    Comme annoncé dans notre édition du vendredi 17 février, Faouzi Chaâbi, vice-président de Ynna Holding a décidé de porter plainte contre Abdelaziz El Omari, président du conseil de la ville. Cette décision intervient suite à l’évacuation de l’ancien marché de gros de Belvédère, loué par Dimco, une filiale du groupe, depuis 2002. Chaâbi s’est dit victime de «violences et d’insultes» lors de l’intervention musclée des autorités locales pour la récupération de ce bien communal. A.E.
     
    • Climate chance à Agadir
    Agadir accueillera du 11 au 13 septembre prochain la 2e édition du sommet mondial Climate chance. Dans ce sens, Brahim Hafidi, Président de la Région Souss Massa reçoit ce lundi Ronan Dantec, sénateur de la Loire Atlantique et président de l’association Climate Chance, pour l’annonce officielle de l’organisation de ce sommet mondial à Agadir. Une convention de partenariat est signée à cette occasion entre l’association Climate Chance et le Conseil régional Souss Massa. L’organisation d’un événement de cette envergure fera d’Agadir la capitale mondiale du Climat et devrait attirer près de trois mille participants des cinq continents. F.N

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc