×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4963 Le 17/02/2017 | Partager

    • ONEE: 1,7 milliard de DH pour le fuel
    L’appui de l’Etat à l’ONEE en matière de fuel a atteint 1,7 milliard de dirhams à fin 2016. Ce montant a été débloqué au titre de la décompensation de ce produit. Il tient compte de la baisse de 57% des quantités consommées pendant la période 2014-2016, de la tendance baissière de la demande d’électricité constatée depuis 2014 et de la baisse du cours du fuel à 3.000 DH/ tonne en moyenne.K.M.
    • Marchés financiers: une tournée de sensibilisation
    Nouvelle tournée pour promouvoir le financement par le biais des marchés financiers. La Bourse de Casablanca reprend son bâton de pèlerin avec l’Association marocaine des investisseurs en capital (AMIC) pour sensibiliser les entreprises sur le potentiel de financement des marchés de capitaux, notamment la Bourse et le capital investissement. Pas moins de 7 villes sont concernées (El Jadida, Tanger, Fès, Marrakech, Agadir, Oujda et Beni Mellal) par cette tournée qui est appuyée par la CGEM et Maroc PME. A cette occasion, la Bourse présentera aux dirigeants d’entreprises les avantages du programme Elite. M.A.B.  

    • La Cour des comptes publie une partie de sa jurisprudence
     Pour la première fois, la Cour des comptes a rendu publique une partie des arrêts rendus par la Chambre d’appel des jugements des Cours régionales des comptes (www.courdescomptes.ma). K.M.
    • Six nouveaux ports de plaisance en Méditerranée
    Le ministère de l’Equipement vient de lancer l’étude de faisabilité pour la réalisation et l’exploitation de six nouveaux ports de plaisance sur la méditerranée, dans le cadre d’un partenariat public-privé. Six sites ont été identifiés. Il s’agit de celui de Cala Charranes, de Sidi Lahcen, de 7-A, de Issly, Tala Youssef et de Oued El Marsa. Le choix des sites a été opéré sur des critères relatifs à la situation du foncier à l’arrière, la connectivité routière, ainsi que la proximité de centres urbains.  S.F.

    • Pêche: Mifa lance une usine de production de barques
    A l’occasion de ses 70 ans, le groupe marocain Mifa va lancer une grande usine à Agadir. Il s’agit là d’un investissement pour la fabrication de barques de fibre de verre. Rien ne filtre encore sur le montant de cet investissement. L’unité vient accompagner les objectifs du Plan Halieutis, notamment  la modernisation de la pêche côtière et artisanale au Maroc. A.R.

    • Augmentation de capital pour l’EMSI
    L’Ecole marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI) de Rabat augmente son capital. L’établissement porte son tour de table à 33,8 millions de DH. Il s’agit concrètement d’une opération par incorporation de réserves pour un montant de 18,3 millions de DH. M.A.B.  

    • Ghani Yalouz, nouveau DG de l’INSEP
    Ghani Yalouz vient d’être nommé nouveau DG de l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEP). Il remplacera dès le 11 mars prochain Jean-Pierre de Vicenzi. D’origine marocaine, Ghani Yalouz est le lutteur français le plus médaillé mondialement. Il a été double champion d’Europe et a remporté la médaille d’argent aux Jeux d’Atlanta en 1996. K.A.

    • Casa-Transports lance l’appel d’offres pour 2 nouvelles trémies  
    La SDL casablancaise vient de mettre en concurrence les travaux de réalisation de deux nouvelles trémies pour un coût global de près de 180 millions de DH. Il s’agit des trémies de Sidi Abderrahmane et de celle de la route de Rabat-Aïn Sebaâ, en deux lots distincts. Le cahier des charges porte sur les travaux de voiries urbaines, de réseaux divers et de construction d’ouvrages d’art. S.F.  

    • Istiqlal: Nizar Baraka monte au créneau
    «Un pacte pour l’unité, la responsabilité et l’espoir». Dans une tribune publiée chez nos confrères d’Assabah, Nizar Baraka revient sur les revers qu’essuie depuis un moment le parti de l’Istiqlal, devenu l’objet de polémiques. Une situation qui interpelle une analyse rigoureuse de l’ensemble des militants lors du prochain congrès. Selon Baraka, «Istiqlaliens, il nous incombe à tous de dépasser ce virage pour rassembler, fédérer et mobiliser autour du patriotisme et de l’intérêt national». Face aux attaques que subit l’image du parti, la surenchère et l’acharnement, qui peuvent porter préjudice aux fondamentaux, ne sont qu’une fuite en avant, vers l’inconnu... Il est temps que le parti retrouve ses forces et sa légitimité pour que l’intérêt national l’emporte sur les calculs étriqués. Pour Baraka, il est temps de fixer la trajectoire. La situation actuelle ne supporte pas plus d’attentisme et de tergiversations. «Le prochain congrès doit fixer un nouveau départ, celui d’un pacte pour retrouver la force et le rayonnement du parti et poursuivre le chantier des réformes». A.R.

    • Des tests VIH pour les détenus
    Conseil national des droits de l’Homme, Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion et ministère de la Santé ont signé mi-février 2017 à Rabat une note d’orientation sur le respect des droits de l’Homme et de l’éthique pour le dépistage du sida dans les détenus. Le document formule des recommandations: amélioration des services de santé, lutte contre la discrimination envers les prisonniers séropositifs et accès au traitement antirétroviral pour les détenus. D’autres mesures sont prévues dont les tests rapides, la formation du personnel médical et paramédical au dépistage VIH qui inclut confidentialité, consentement éclairé, et éthique y compris le droit de refuser le test. La note prévoit aussi  la mise  en place d’un système d’information sur le dépistage du VIH spécifique aux prisons en concordance avec le système national. F.F.  

    • Enquête judiciaire sur le «kidnapping» du vautour fauve
    Le Haut commissariat aux eaux et forêts et lutte contre la désertification vient de réclamer l’ouverture d’une enquête judiciaire au Parquet de Tétouan. Car un vautour fauve a été chassé le 11 février par des présumés jeunes braconniers aux environs de Fnideq. Il est une espèce protégée et fait partie d’un programme de réintroduction mené conjointement par les Eaux et Forêts et Grepom-Birdlife. Il a été relâché avec 4 autres spécimens le 7 février à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides. F.F.     

    • Une toile italienne volée retrouvée à Casablanca
    Un tableau datant de 1639 volé en 2014 dans une église à Modène a été retrouvé à Casablanca. L’œuvre monumentale  d’une valeur inestimable peinte par Giovanni Francesco Barbieri dit Il Guercino ou encore le Guerchin avait mobilisé Interpol pour la retrouver. Le voleur de nationalité marocaine, ainsi que ses deux associés, ont été arrêtés et auraient été dénoncés par le potentiel acquéreur, un richissime entrepreneur casablancais. A.B.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc