×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossier Spécial

    Ecoconduite : Comment conduire plus smart et green

    Par Safall FALL | Edition N°:4918 Le 16/12/2016 | Partager
    Pas de secret: juste un changement d’habitude et de comportement au volant
    Economies du carburant, rallonge de la durée de vie du véhicule, sécurité… les retombées

    Dans l’effort global en faveur du climat, les transports routiers sont dans le top ten des secteurs dont on attend le plus. Mais ce n’est pas uniquement une question de motorisation ou de carburant. Au Maroc, en attendant que l’électrique se vulgarise, c’est le conducteur qui devra y mettre du sien en adoptant un comportement de conduite permettant de réduire ou de limiter l’empreinte carbone de son véhicule. Pour y arriver, il n’y pas de secret. L’écoconduite n’est en fait qu’un ensemble d’actions et de bonnes habitudes de conduite, plus respectueuses de l’environnement et avec des effets ressentis jusque dans votre portefeuille (baisse de consommation, rallonge de la durée de vie du véhicule, etc.). De plus, applications, logiciels et systèmes d’information, intégrés ou externes aux véhicules de série, commencent à inonder le marché mondial. La Royale marocaine d’assurance (RMA) a été l’une des premières structures à se lancer sur ce segment via son boîtier intégré «Malak Box». L’outil permet, entre autres possibilités, au conducteur assuré de disposer d’un bilan de conduite (freinage, consommation de carburant, accélération, etc.). La solution a été développée par STG Maroc, l’un des rares spécialistes locaux des solutions embarquées d’aide à la conduite. Parmi toutes ces initiatives, nous vous en proposons les 5 qui nous paraissent les plus efficaces et faciles à adopter.

    • Vitesse réduite
     C’est la règle la plus élémentaire et la plus partagée de l’écoconduite. Rouler à vitesse raisonnable et réduite, aussi bien en ville que sur route, peut considérablement influer sur la consommation de votre véhicule. Cela permet d’éviter les accélérations et freinages brusques, des étapes où votre véhicule fait appel le plus à la puissance de sa motorisation (+20 à 40%).

     • Start-and-stop
     La généralisation progressive de série du système start-and-stop devrait bientôt rendre cette règle caduque. En attendant, il est conseillé de couper votre moteur dans les embouteillages, à l’arrêt ou au niveau des feux rouges. En zone urbaine, les économies de carburant seraient estimées entre 10 et 15%.

    • Vérifier la pression des pneus
     Il s’agit là de vérifier régulièrement la pression de vos pneus. Des roues dégonflées peuvent évidemment jouer sur la tenue de route, mais peuvent surtout augmenter la consommation de votre véhicule (+2 litres/100 km sur route). La surcharge du véhicule est aussi à éviter. Un véhicule lourdement chargé aura besoin de plus d’énergie pour rouler.
      • Concentration
      L’attention et la concentration au volant est une règle de base. Elle complète la précédente. La capacité d’anticiper sur le comportement des autres usagers de la route permet de développer une conduite régulière et souple.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc