×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:4913 Le 07/12/2016 | Partager
livres_bibliotheque_013.jpg

■ Un livre rendu à la bibliothèque avec 63 ans de retard!
C’est avec pas moins de 63 ans de retard qu’une retraitée confuse a rapporté un récit de voyage qu’elle avait emprunté à la bibliothèque de son lycée de North Walsham, dans l’est de l’Angleterre. Heureusement pour l’étourdie, l’établissement ne met pas d’amende pour les retards sans quoi la désormais septuagénaire aurait sans aucun doute battu le record du monde de la plus forte amende de ce type, a souligné vendredi dernier l’agence de presse Press Association.  D’un montant de 345,14 dollars, cette amende record avait été imposée en 2002 aux Etats-Unis par la bibliothèque publique de Kewanee, dans l’Illinois, pour un livre qui devait être rapporté en avril 1955, d’après le Guinness Book des Records. L’ouvrage avait été retrouvé et remis par la fille de l’emprunteuse avec 47 ans de retard. «Si nous ne perdons pas beaucoup de livres, il doit quand même y en avoir quelques-uns qui ont été gardés par inadvertance par des élèves au fil des ans», a déclaré la bibliothécaire de North Walsham, Liz Sawyer. «Sa serait bien d’en récupérer d’autres, particulièrement de vieux livres que nous n’avons peut-être plus», a-t-elle ajouté, jugeant avec philosophie que «mieux vaut tard que jamais». L’édition de 1929 de l’ouvrage «Voyage avec un âne dans les Cévennes», de Robert Louis Stevenson, va pouvoir faire à nouveau découvrir aux élèves de ce lycée britannique la traversée à pied de cette chaîne montagneuse du sud de la France par l’écrivain et grand voyageur écossais auteur de «L’île au trésor».

■ Il vole par hasard un seau contenant 40 kilos d’or!
Un homme est passé par hasard dans une rue de New York fin septembre. Apercevant un seau posé dans un camion blindé ouvert, il décide de s’en saisir et l’emporte avec lui. Sauf qu’il ne s’imaginait pas qu’il venait de dérober, sans le savoir, près de 40 kilos d’or et était alors recherché par la police! Sur les images de vidéosurveillance, datées du 29 septembre et récemment diffusées  par la police de New York, l’on aperçoit l’homme qui traverse cette rue du quartier des diamantaires, au cœur de Manhattan, puis aperçoit le camion et se dirige vers le véhicule avant de s’emparer du seau, dont le contenu est estimé à 1,6 million de dollars. Malgré la valeur du chargement, les portes du camion sont grandes ouvertes et aucun agent de sécurité ne se tient dans le véhicule ou à proximité, selon les images vidéo en question.  La police de la «grosse pomme» a lancé il y a quelques jours un avis de recherche pour cet homme d’origine hispanique dont l’âge est estimé entre 40 et 60 ans.

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc