×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Régions

Tanger: Encore une sortie de match violente

Par Ali ABJIOU | Edition N°:4891 Le 04/11/2016 | Partager
Débordements et casse après une rencontre avec le MAS de Fès
La question de la sécurité autour des stades de nouveau posée
tanger_hooliganisme_091.jpg

La défaite de l’IRT face au MAS n’a pas été acceptée par certains supporters tangérois qui s’en sont pris aux véhicules stationnés devant le stade de Tanger. Une douzaine de voitures ont été saccagées, dont des voitures de police
 (Ph. Tanjanews)

Tanger a encore été une fois le théâtre d'actes de vandalisme après un match de football. Mercredi soir, à la fin du match opposant l’IRT, l’équipe locale au MAS de Fès dans les éliminatoires pour la finale de la coupe du trône, les esprits ont chauffé envenimant l’ambiance. Le match s’est terminé sur un score à égalité, un but partout, maintenant en haleine les supporters locaux qui jusqu’à la dernière minute ont cru au miracle. Mais lorsque l’arbitre a sifflé la fin de la rencontre, la réalité de la défaite a été dure à avaler pour certains supporters qui ont commencé à jeter des bouteilles et des sièges sur la pelouse. Après avoir envahi cette dernière, ils ont été aussitôt évacués par les forces de l’ordre à l'extérieur du stade.
Une fois dehors, ils s'en sont pris aux véhicules garés dans le parking du stade et tous ceux qu'ils ont trouvé sur leur passage. Au moins une douzaine d’automobiles, dont des véhicules de la police ont été la cible des attaques acharnées de ces hooligans version locale.
Idem sur le chemin du retour, principalement dans le quartier mitoyen de Mesnana, où des actes de vandalisme ont été perpétrés sur les commerces, vitrines et autres par ces jeunes dont la plupart est issue des quartiers périphériques.
Les forces de l’ordre ont eu le réflexe de garder les supporters du MAS dans le stade, ne leur donnant l’ordre d’évacuer ce dernier qu’après le départ des éléments perturbateurs et violents.
Les incidents dans le périmètre du stade de Tanger sont devenus de plus en plus fréquents. Le dernier incident date d’octobre 2015. Une rencontre entre l’Ittihad Riyadi de Tanger et le Moghreb de Tétouan s'était mal terminée. Les supporters de l’IRT avaient pris pour cible l’arbitre du match, avant de s’attaquer aux forces de l’ordre. Bilan de la soirée, trois blessés du côté de la sûreté nationale et vingt-sept arrestations. La commission de discipline avait décidé d’infliger trois matchs à huis clos pour l’Ittihad de Tanger, ainsi que 50.000 DH d’amende. L’IRT avait déjà auparavant été suspendue pour deux rencontres en début de saison après les débordements lors d’un match contre l’AS Salé, en deuxième division.
 De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc