×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Intelcia/Atento
    Une fusion sur fond de tensions sociales

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4833 Le 11/08/2016 | Partager
    Les salariés d’Atento observent un sit-in «préventif»
    Ils craignent pour leurs acquis
    Alignement avec les salariés d’Intelcia dans 6 mois
    atento_greves_033.jpg

    Des centaines de salariés d’Atento ont observé mardi 9 août une grève qualifiée de «préventive». Ils craignent entre autres la perte de leurs «privilèges et acquis sociaux» suite à l’opération de fusion entre Intelcia et Atento, annoncée vendredi 5 août (Ph. Khalifa)

    L’absorption d’Atento par Intelcia se fait dans la douleur. Les salariés d’Atento Maroc, l’une des principales entreprises spécialisées dans la gestion de la relation client (GRC), viennent d’observer, mardi 9 août, un sit-in devant le siège de l’entreprise (sis boulevard Abdelmoumen à Casablanca). Ils étaient près de 300, selon les estimations d’une source syndicale, à suivre cette grève qualifiée de «préventive». Ce mouvement intervient quelques jours à peine après l’annonce officielle de la vente des activités au Maroc et en France à Intelcia, qui intervient également dans la GRC et l’outsourcing. «La grève a été observée par certains services à 100% et par d’autres à hauteur de 90%», assure Younes Ryouni, délégué syndical. Pour l’heure, seul le site de Casablanca est concerné par ce mouvement. En tout, Atento Maroc emploie près de 1.200 salariés sur 4 emplacements: Casablanca, Meknès, Tanger et Tétouan. Le mouvement social a démarré en mai dernier déjà, avant l’opération de rachat, soulignent des sources syndicales, affiliées à l’UMT. En cause notamment, le «non respect du code de travail» et le volume horaire, jugé en deçà des heures réglementaires (44h/semaine). Ce qui se traduit par des journées de repos et des congés forcés, toujours selon les représentants UMT. Mais, l’une des plus grosses appréhensions des salariés Atento concerne la conservation de leurs «avantages et acquis».
    «Lors d’une réunion qui s’est tenue vendredi 5 août, le management d’Intelcia nous a assuré que nous serons alignés dans 6 mois avec les salariés du Groupe», explique Ryouni. Or, en matière d’avantages, les salariés d’Atento se disent privilégiés par rapport à leurs collègues d’Intelcia. «A titre d’exemple, chez Intelcia, la prime de l’Aïd est conditionnée par le rendement, le taux de présence… Alors qu’elle est inconditionnelle chez Atento», indique le même délégué syndical.
    Du côté d’Intelcia, le management se veut rassurant. «Il faut du temps pour traiter les revendications point par point», souligne une source auprès du Groupe, qui tient à préciser qu’il s’agit d’un passif hérité et non d’un conflit lié directement à l’opération de fusion (annoncée officiellement vendredi 5 août). Un millier de collaborateurs, relevant des sites de Casablanca et Meknès, rejoindront les effectifs du groupe Intelcia. Le reste (Tanger et Tétouan) ne fait pas partie du deal. L’intégration des nouveaux effectifs se fera sur plusieurs mois, est-il indiqué. En attendant, «les négociations avec les partenaires sociaux reprendront bientôt», poursuit la même source.
    Pour rappel, Intelcia n’en est pas à sa première opération d’acquisition. Son développement au Maroc et à l’international s’est accéléré avec l’acquisition d’Eurocall (Maroc) en 2010, The Marketingroup (France) fin 2011, et Clienteos (Cameroun) en 2015.
    A fin 2016, Intelcia comptera plus de 7.000 collaborateurs sur 16 sites au Maroc, en France, au Cameroun et au Sénégal et réalisera un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de DH (contre 760 millions de DH en 2015). Le groupe Intelcia a développé une expertise dans plusieurs métiers: le BPO (business process outsourcing) commercial, la gestion proactive dans la relation client, le support technique, le service client, les enquêtes et sondage et l’insourcing.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc