×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4824 Le 29/07/2016 | Partager

    • La loi organique sur la grève divise le gouvernement
    Les membres du gouvernement semblent divisés sur les dispositions du projet de loi organique sur la grève. Une commission interministérielle a été créée lors du dernier Conseil du gouvernement, pour introduire les différentes remarques concernant ce texte, selon Mustapha El Khalfi. Il a indiqué que ce projet de loi fixe les conditions et les modalités d’exercice du droit de grève. M.A.M.
    • Export: La nouvelle architecture approuvée
    La nouvelle architecture institutionnelle pour la promotion des exportations a été entérinée lors du dernier conseil de gouvernement. Le projet de loi créant la nouvelle Agence de promotion des investissements et des exportations a été adopté lors de cette réunion. Un autre texte, portant sur la création de l’Agence de développement numérique a été aussi approuvé. Cette refonte s’est accompagnée de la réorganisation du ministère du Commerce et de l’Industrie, en vertu d’un nouveau décret. L’organigramme de ce département devra s’articuler autour de deux pôles, l’un chargé des activités liées au commerce, et l’autre à celles industrielles. M.A.M.

    • Finances: nouvelle organisation du ministère
    Le ministère des Finances sera doté d’une nouvelle organisation, fixée par un décret adopté lors du Conseil de gouvernement. L’objectif est de se conformer aux dispositions de la nouvelle loi organique des finances et celles sur les régions et les communes. L’organisation de la Trésorerie générale du Royaume sera aussi modifiée, sans toutefois toucher à ses attributions, a précisé le porte-parole du gouvernement. M.A.M.

    • Affaire Laftit: le «No Comment» d’El Khalfi
    Mustapha El Khalfi a refusé de se prononcer sur l’affaire de cession de terrains du domaine public à des responsables, communément désignée «affaire Laftit». Il a avancé que le gouvernement n’a pas abordé cette question. M.A.M.

    • Lois organiques: Le gouvernement sera-t-il dans les temps?
    Outre la loi organique sur la grève, deux autres textes prévus par la Constitution sont encore attendus. Il s’agit des projets de loi organique sur la langue amazighe et celui sur les langues et les cultures. Mustapha El Khalfi a avancé que les deux textes sont en cours de finalisation, et que le gouvernement les déposera avant la fin du mandat. A deux semaines de la fin de la législature, l’adoption de ces textes dans la précipitation aura certainement un coût en termes de qualité. M.A.M.

    • Transport maritime:  De nouveaux navires pour le pavillon national
    Au niveau du transport des personnes, il n’existe plus que deux sociétés battant pavillon marocain, Intershipping, qui possède 3 navires, et AML (Africa Morocco Link), qui en détient 2. Pour son développement, AML prévoit d’acquérir 9 nouveaux bateaux. La compagnie envisage également de se lancer dans le fret. A.Na
    • Télécoms: L’assainissement du parc joue sur les chiffres
    Wana Corporate poursuit «ses efforts d’assainissement du parc prépayé». C’est ce qui expliquerait la perte de 500.000 abonnés sur son parc mobile à fin juin. L’opérateur dit continuer la procédure «d’identification des détenteurs des cartes SIM en circulation». Inwi précise que l’opération «se déroule conformément aux orientations de l’autorité de régulation». S.F.

    • Le Trésor se sert sur le marché domestique  
    Importante sortie du Trésor lors de la dernière adjudication. Il a, en effet, procédé à la levée d’un montant de 3 milliards de DH. En face, la demande reste toujours soutenue avec plus 7,7 milliards de DH. Le Trésor n’est ainsi intervenu sur cette séance que sur le court terme avec des valeurs d’une maturité de 26 semaines  et de 2 ans. A noter que le règlement des bons souscrits interviendra le 1er août 2016. M.A.B.

    • Intégration locale: Renault veut monter très vite à 60%
    La branche industrielle de Renault Maroc veut passer d’un taux d’intégration de  40% à 60% à moyen terme. C’est ce qu’a annoncé hier jeudi le top management du groupe au Maroc en marge d’une visite sur le site de l’usine Somaca, à Casablanca. L’unité industrielle lance un plan d’accélération industriel à l’horizon 2019. Le constructeur a investi 1,2 milliard de DH depuis 2005 sur l’usine de Ain Sebaâ. Neuf sur dix des véhicules qui sortent de ses chaînes de montage sont destinés à l’export sur le marché européen mais aussi du voisinage. C’est l’usine la plus mature du groupe dans la région Moyen-Orient.  A.I.L

    • Code de mutualité: Le projet de loi adopté en commission
    Après un premier report, le projet de Code de mutualité a été finalement adopté par les membres de la Commission des secteurs sociaux. Il devra être examiné et voté en séance plénière la semaine prochaine. M.A.M.

    • Tribunaux financiers: Le projet de code examiné ce lundi
    Le projet de Code des juridictions financières sera présenté ce lundi au sein de la commission de contrôle des finances publiques de la Chambre des représentants. Ce texte introduit notamment des changements dans les attributions de la Cour des comptes. M.A.M.

    • Digital: L’ONMT favorable à une externalisation
    L’Office national marocain du tourisme (ONMT) préconise une externalisation des différentes prestations digitales avec la mise en place d’un système de capitalisation et de transfert de compétences technologiques vers les équipes de l’ONMT. Le département de Zouiten étudie également le développement de partenariats avec les opérateurs télécoms (nationaux et internationaux) pour offrir le libre accès internet lors de la navigation sur l’application mobile de l’Office. A.At.

    • ONEE: L’enfouissement des lignes HT bouclé à Rabat…
    L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) vient de mettre en service les câbles souterrains des lignes électriques à 60 kV entre les postes de Zaer et celui d’Agdal. Ce projet entre dans le cadre du programme baptisé «Rabat Ville Lumière». Il englobe, entre autres ouvrages, l’aménagement et l’enfouissement des lignes haute tension (HT) traversant la ville de Rabat. Le passage en souterrain des câbles entre le quartier Guich Oudaya (Témara) et le poste d’Agdal (Rabat), a pour objectif d’améliorer la qualité de l’alimentation électrique de la capitale administrative. A.I.L.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc