×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

De bonnes sources

Par | Edition N°:4820 Le 25/07/2016 | Partager

• Fitch dégrade la note  du Maroc
Fitch Ratings vient de dégrader la note du Maroc en raison d’un changement dans ses critères d’évaluation. De triple B, la note du Royaume est passée à triple B- avec des perspectives restées stables. Cependant, le Maroc garde toujours l’investment grade. M.A.B.

• LPL: Et de trois pour le Maroc
Le Maroc décroche sa troisième Ligne de précaution et de liquidité (LPL) consécutive. Le conseil d’administration du FMI vient d’approuver un accord de près de 3,5 milliards de dollars au titre de la LPL sur les deux prochaines années en faveur du Royaume. Cette aide permet en effet de se prémunir contre les facteurs de vulnérabilité extérieurs (forte remontée du cours du pétrole, baisse de la croissance des pays partenaires...). Ceci étant, le Maroc n’a pas l’intention, comme pour les précédentes LPL, de procéder à des tirages au titre de ce nouvel accord sauf si les besoins de balance des paiements s’aggravent en raison d’une dégradation prononcée de la conjoncture extérieure. M.A.B.
• BMCE Capital Bourse: 14% de part de marché en 2015
En dépit de la morosité de la conjoncture, la société de Bourse de BMCE Bank Of Africa est parvenue, en 2015, à faire preuve de résilience en maintenant 14% de part de marché. Le flux transactionnel enregistré sur la même période ressort pour sa part à 12 milliards de DH. A.I.L.

• BMCE Capital Gestion: Hausse de 27% de l’actif sous gestion 
La filiale gestion du groupe BBOA a enregistré l’année dernière la plus importante collecte des sociétés de gestion de la BVC. A l’issue de l’exercice 2015, la collecte nette de BMCE Capital Gestion s’établit à près de 10 milliards de DH. Ce qui porte l’actif sous gestion de la société à plus de 27%.  A.I.L.

• Saham Assistance paie  ses dividendes
Saham Assistance va bientôt procéder au paiement de ses dividendes. La filiale de Saham Assurance va lui verser quelque 28 millions de DH au titre de l’exercice 2015. Le paiement devra intervenir à partir du 5 septembre 2016. M.A.B.

• Nouvelles nominations  chez Maroc Telecom 
Le Conseil de surveillance de Maroc Telecom a procédé à de nouvelles nominations. Ainsi, Abderrahmane Semmar, directeur des entreprises publiques et de la privatisation au sein du ministère de l’Économie et des Finances, a remplacé Mohammed Samir Tazi. Pour sa part, Hatem Dowidar, directeur exécutif d’Etisalat International depuis mars 2016, a remplacé Ahmed Abdulkarim Julfar. Le Conseil de surveillance a également nommé Brahim Boudaoud en qualité de membre du directoire de Maroc Telecom. A.B.

• Conseil supérieur du pouvoir judiciaire: 10 magistrats élus
Les 10 magistrats (dont 3 femmes) qui siègeront au sein du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire viennent d’être élus (la liste des noms est publiée sur le site http://www.justice.gov.ma). Le scrutin qui s’est déroulé samedi 23 juillet a connu un taux de participation de 93,61%.  F.Z.T.

• Nouveaux patrons à la Marine marchande et la Météorologie
Aman Fathallah a été nommée directrice de la Marine marchande. Elle remplace ainsi l’ancien directeur Mohamed Reda Chakkor qui avait été nommé en janvier 2015. La nouvelle patronne de la Marine marchande dirigeait l’Institut supérieur des études maritimes (ISEM). Pour sa part, Abdellah Nacef a été nommé directeur de la Météorologie nationale. Lors du dernier Conseil de gouvernement, trois directeurs ont été nommés à la Douane: Al Hassan Hlou, à la Facilitation et l’informatique,  Chafik Salouh, aux Etudes et à la coopération internationale, et Abdelatif Al Amrani, à la direction de la Prévention et du contentieux. F.Z.T.

• Une série de textes adoptée
Une série de textes ont été adoptés lors du dernier Conseil de gouvernement. Il s’agit du projet de loi régissant les explosifs à usage civil, les feux d’artifices et les équipements pyrotechniques. L’autre projet est lié aux institutions de protection sociale. Le texte relatif à la convention internationale portant création de l’Institut mondial de la croissance verte (Global Green Growth Institute, GGGI) a été approuvé. Comme celui de la création de la Fondation des œuvres sociales des travaux publics. Enfin, le projet de loi sur la réorganisation de l’agence Maghreb Arabe Presse a passé le cap du conseil de gouvernement. F.Z.T.

• L’AMO élargie aux ascendants 
Le projet de loi n° 63.16 modifiant et complétant la loi 65.00 portant code de la couverture médicale de base a été adopté. Ce texte vise à faire bénéficier les parents de l’assuré (père ou mère) ou les deux en vertu du régime de l’assurance maladie obligatoire de base (AMO) des salariés et retraités du secteur public à l’instar du conjoint et des enfants. Il permettra de monter à un taux de couverture de 60% de la population F.Z.T.

• La BAD soutient l’entrepreneuriat féminin
Un fonds de 3 milliards de dollars spécifique aux femmes et qui servirait à accompagner l’entrepreneuriat féminin sera créé. C’est ce qu’a annoncé le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d’une séance de travail avec la présidente de la CGEM, Miriem Bensalah-Chaqroun. Et ce, en marge de l’AG du Fonds Africa50 (cf. aussi notre édition du 22 juillet 2016). A.B.

• L’audit de l’ANRT confié  à PwC
L’Autorité nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a confié à PricewaterhouseCoopers (PwC) la vérification des résultats financiers des opérateurs Maroc Telecom et Inwi. Le cabinet, qui a été désigné le 21 juillet, auditera par la même occasion les coûts et produits de ces sociétés. A.B.

• La DGSN rassure
La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti les informations qui faisaient référence à un «niveau d’alerte élevé en raison d’une menace terroriste sur des villes marocaines».  
La DGSN annonce l’ouverture d’une enquête judiciaire. F.Z.T.

• Baccalauréat: Le privé bat encore le public
206.062 élèves ont pu décrocher cette année leur baccalauréat, à l’issue des deux sessions d’examen (ordinaire et rattrapage). Le taux de réussite global n’a pas vraiment évolué. Il s’est élevé à 55,36%, contre 55,65% en 2015. La moitié (51%) des bacheliers sont des filles. Encore une fois, les élèves du privé s’en sont mieux sortis, avec un taux de réussite de 83,87%, contre 59,37% dans le public. Les lauréats des filières scientifiques et techniques ont également été plus nombreux à décrocher leur bac (61,62%, contre 47,6% pour les littéraires). Du côté des candidats libres, à peine 22,73% ont réussi leurs examens, contre 61,72% chez les scolarisés.  
Cette année a connu une forte mobilisation contre la triche. Pas moins de 11.000 cas ont été détectés. A.Na.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc