×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    L'Edito

    Tout-terrain

    Par L'Economiste| Edition N°:3119 Le 01/10/2009 | Partager

    LES résultats des sociétés cotées ont ceci de salutaire: ils permettent de jauger la conjoncture de manière pratique c’est-à-dire telle qu’elle est vécue par les opérateurs. Il est vrai que ce n’est pas la fête pour tout le monde, mais dans l’ensemble il faut se réjouir de la capacité de résistance de nombreuses entreprises. Surtout que beaucoup d’entre elles donnent le la dans leurs secteurs respectifs. En tout cas, tous ceux qui avaient anticipé une hémorragie, en pariant sur un effet décalé de la crise, en ont pour leurs frais. Certains secteurs, que l’on disait au creux de la vague, ont communiqué des chiffres qui feraient pâlir d’envie beaucoup d’entreprises qui bombent leur torse sur leurs formes commerciales respectives. C’est en effet un pied de nez à la déprime que de constater que ces sociétés continuent de dégager du cash pour payer fournisseurs, salariés et impôts. C’est du concret sur notre résistance à la crise. Et cela vaut mille discours sur la «résilience» de l’économie.Quand la conjoncture va bien, ces groupes dégagent des bénéfices, lorsque le vent tourne, c’est à peine s’ils gagnent juste un peu moins. S’il faut s’en féliciter bien évidemment c’est que cela rassure sur la préservation de l’emploi, le moral des entrepreneurs, ainsi que les rentrées potentielles, à titre de recettes fiscales, dans les caisses de l’Etat. Ces champions ont, soit dit en passant, trouvé dans la Bourse une soupape de financement inattendue. Ils n’ont pas regretté d’avoir franchi le pas même si cela leur a coûté d’incontournables exercices de transparence et d’ouverture des comptes.Ils n’ont pas concocté de recettes miracles si ce n’est d’avoir imaginé des business models tout-terrain. Mohamed BENABID

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc