×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Tempête

Par L'Economiste| Edition N°:2127 Le 11/10/2005 | Partager

C’est la plus sale affaire que la diplomatie marocaine affronte: de quelque bout qu’elle soit prise, elle se retourne contre le pouvoir marocain, et aussi, plus généralement, contre le Maroc. Il s’agit bien sûr des migrants clandestins et des drames qu’ils vivent, sur notre propre territoire. Difficile de transformer cette affaire en coup gagnant, surtout qu’elle se produit avec le gouvernement maintenant ami d’un pays globalement ami: il faut jouer serré.Il n’empêche qu’il faut honnêtement reconnaître que l’existence même des Presides est une «pousse au crime». Il faut espérer que tout le monde à Madrid mesure bien le problème: même s’ils sont pauvres, les migrants ne sont pas idiots; ils voient bien la facilité qu’offrent les Presides. La première chose qui devait arriver aux grilles espagnoles plantées sur le territoire marocain, était d’être trouées! Et après les trous, il était inévitable que les migrants s’organisent… Les drames que ces deux villes déterminent sont l’occasion de commencer à parler sérieusement de leur statut.Ensuite, il y a un vrai tabou dans les milieux politiques marocains: la frontière algérienne. Sous prétexte de ne pas froisser notre agité (et pétro-puissant) voisin, pour ne pas déranger nos chers douaniers et agents de police, nous faisons comme s’il n’advenait rien d’intéressant sur cette frontière. Or, il passe rien moins que des tracteurs agricoles, des camions-citernes remplis de carburants… Ce n’est pas une frontière, c’est quasiment une autoroute où il suffit de ne pas rater le péage! Est-il plus cher quand ce sont des hommes qui passent?!Enfin, il va falloir se préparer à faire face à une nouvelle et terrible tempête sur l’image: les Marocains vont devenir des monstres inhumains aux yeux de nos voisins européens. Ce sera la partie la plus délicate à gérer car les dés sont déjà complètement pipés.Nadia SALAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc