×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Solides

Par L'Economiste| Edition N°:3543 Le 02/06/2011 | Partager

Le dynamisme des télécoms ne se dément pas. Le secteur affiche un taux de pénétration insolent avec près de 37 millions de lignes activées, un poids enviable de 36
milliards de DH de chiffre d’affaires.
Comment faire en sorte que ces acquis soient renforcés, que la panoplie de services offerts aux clients soit développée, à des prix abordables, et tout cela sans obérer la rentabilité du secteur? Voilà une question à plusieurs inconnues.
Le modèle de concurrence est certes perfectible, mais ce n’est pas terra incognita pour autant. Sur les deux dernières années par exemple, la croissance a particulièrement profité aux nouveaux entrants, avec des opérateurs alternatifs qui détiennent jusqu’à 27% de part de marché sur le mobile et presque autant sur le fixe. Le chantier du très haut débit aura des effets structurants pour le territoire, offre sans doute de nouvelles perspectives, mais suscite quelques interrogations.
Les perspectives sont celles des nouvelles habitudes de consommation des Marocains, lesquelles sont en train de faire exploser l’internet, et augurent de marchés alléchants. Avec ces développements, les réseaux, qu’ils soient fixe ou mobile, ne peuvent plus suivre. A moins de rationner les débits ou prévoir de nouveaux investissements en infrastructures. Les interrogations sont celles du financement des ces futurs réseaux et de la bataille du contenu. Questions qui sont loin d’être entamées. Reste donc à réinventer les business models qui devraient en découler. Car, ne l’oublions pas, avec sa stratégie des bas coûts et de la gratuité, l’internet peut également faire basculer les opérateurs qui n’ont pas les reins solides.

Mohamed Benabid

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc