×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Régionalisation

Par L'Economiste| Edition N°:3118 Le 30/09/2009 | Partager

A l’exception de Taza Al-Hoceïma qui doit élire son président aujourd’hui mercredi, les quinze autres conseils régionaux sont en place. Pour ces présidences, le PAM et le RNI sont ex aequo. Le MP et le PJD sont les perdants de cette course. Dans cette bataille des régions, seuls quelques conseils ont reconduit leurs anciens présidents comme Fès ou les provinces du Sud. Pour le reste, c’est la logique du renouvellement qui a dicté sa loi. Des partis politiques qui ont compris les enjeux ont été partants dès le départ. D’autres, à la traîne, y ont été contraints. Il fallait tourner la page de «moul chkara» pour ouvrir une nouvelle ère avec une génération de présidents bien différente, en phase avec les défis qui attendent le pays. Résultat: des profils plus intéressants, avec des diplômes supérieurs et de l’expérience dans la gestion de la chose publique. Ces compétences à la tête de ces collectivités locales peuvent demain mettre en œuvre les attributions de la régionalisation avancée dont on parle avec insistance depuis le dernier discours du Trône. Il est incontestable que le Maroc l’a érigée en tête des priorités, avec ses pendants de décentralisation et de déconcentration. Quel modèle sera retenu? L’allemand, l’espagnol ou encore un pur produit de synthèse entre le local et les différentes expériences politiques internationales? Qu’importe, l’essentiel est ailleurs : la réforme ne peut réussir que par les hommes qui la portent.Certes, aujourd’hui, la région est une coquille vide, sans moyens pour jouer un rôle dans l’animation de l’économie locale. Demain, chaque région aura sa stratégie pour développer ses potentialités dans une compétition des territoires ouverte. Pour conquérir les marchés, les présidents doivent être des leaders capables de mobiliser autour d’un projet.Mohamed CHAOUI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc