L'Edito

Réflexes primaires

Par | Edition N°:1424 Le 26/12/2002 | Partager

L'année 2003 se présente sous un jour inquiétant. Bien que les contrôles ne trouvent pas de preuve de l'existence d'armes de destruction massive, manifestement, les Etats-Unis sont décidés à déclencher la guerre en Irak. Certes, le régime de Saddam Hussein est peu sympathique. Certes aussi, il a engagé son pays dans une politique suicidaire. La guerre contre l'Iran fut une erreur monumentale, l'occupation du Koweït fut une ânerie stratégique et politique. Quant aux massacres perpétrés contre les Irakiens, il n'y a pas de mots pour les qualifier.Mais il est clair maintenant que pour les Etats-Unis, tout cela ne constitue que des prétextes pour mettre la main sur le pétrole de la région. Ce qui est le plus dramatique, c'est que dans sa démarche belliqueuse, l'empire américain n'est pas porteur d'un projet de société susceptible d'intéresser quelqu'un d'autre que lui-même. Washington considère qu'elle est arrivée à un stade de domination où il n'y a guère besoin d'un habillage quelconque. Cette démarche dominatrice porte cependant en elle-même les germes de sa destruction. Elle est en train de se développer au détriment des valeurs et principes qui sont le fondement même des Etats-Unis d'Amérique. Cette contradiction interne ajoutée aux réactions violentes externes, qui forcément vont se développer, sont devenues les seuls espoirs de redressement. Mais à quel prix!En attendant, les pays pauvres et moyens se trouvent pris dans une tourmente qui les dépassent mais qu'ils doivent gérer. Ils sont obligés d'assumer les conséquences économiques ou sociales, comme les crises politiques qu'elle va engendrer. L'absurde dans tout cela, c'est que l'homme a fait d'énormes progrès sur le plan scientifique. Il a fait d'énormes progrès sur le plan technologique. Il aborde le XXIe siècle en ayant fait reculer les maladies, les limites de son univers. Il a accru ses capacités dans tous les domaines. Mais curieusement, sur le plan politique et pour ce qui est de la gestion des hommes eux-mêmes, il demeure encore au stade des réflexes primaires.Abdelmounaïm DILAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc