×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

"Croatia"

Par L'Economiste| Edition N°:2384 Le 17/10/2006 | Partager

La police de proximité, c’est fini. Et pourtant, quelle belle initiative ce fut au départ, les GUS! Créer un corps qui aurait un effet dissuasif dans les quartiers chauds, proche des citoyens. L’idée était un brin audacieuse, voire en avance sur son temps. Le démantèlement est un développement nouveau, qui pose d’ailleurs beaucoup de questions, dont évidemment la plus incontournable porte sur les raisons qui en sont à l’origine. Incontournable, parce qu’au Maroc il y a souvent cette habitude de sacrifier de bonnes idées, souvent pour une question d’ego. Les nouveaux patrons reprenant alors les choses à zéro, faisant table rase des anciens diagnostics, en finançant de nouveaux, souvent pour les mêmes résultats. Il est possible que le départ de l’ex-patron de la DGSN ait influé. Il est impossible qu’il en soit l’explication essentielle. A la veille de cette dissolution, l’image de ce corps de la police était dans un état de vulnérabilité telle que le statu quo ne pouvait pas durer longtemps. Ne logeons donc pas règlement de compte là où il n’y a peut-être qu’une question de bon sens et d’optimisation des ressources. Il y avait cette logistique tape-à-l’œil dont on se doutait bien qu’elle était particulièrement coûteuse pour une police en perpétuelle quête de moyens.Il y avait ces critiques, plutôt sympas sur les uniformes, qui leur ont valu le quolibet de «Croatia». Mais ce sont surtout les affaires de corruption et quelques bavures qui ont fini par fragiliser l’édifice. Et le pire qui pouvait arriver, c’est que la population s’en désolidarise. Il peut donc y avoir des raisons objectives au démantèlement des GUS. Cela ne dédouane pas pour autant la police de ce travail de proximité qui fait cruellement défaut pour l’heure.Mohamed BENABID

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc