×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Parler, parler

Par L'Economiste| Edition N°:970 Le 05/03/2001 | Partager

Entre un week-end et la plus grande des fêtes, ce n'est peut-être pas le meilleur moment de parler de la mise à niveau des entreprises? Ou bien au contraire est-ce le bon moment parce que patrons d'entreprises, hommes politiques et hauts fonctionnaires ont l'esprit moins accaparé par les urgences professionnelles de l'instant?Qui peut savoir? En tout cas, la mise à niveau des entreprises doit être ré-inscrite à l'ordre du jour, aujourd'hui, la semaine prochaine, le mois prochain...Depuis longtemps, la Tunisie s'est fabriqué un système pour aider ses entreprises avec de l'argent, des expertises et surtout de la communication. Durant de longues années, le Maroc a ricané devant cette initiative, sans mesurer que l'essentiel était justement dans la communication.A son tour, l'Egypte vient de créer un organe spécial pour la modernisation des entreprises, avec la même recette: de l'argent, des experts et de la communication. Le Maroc politique et administratif va-t-il encore une fois ricaner et considérer qu'il n'y a rien à faire puisqu'il est libéral?En fait, il ne suffit pas de baisser les droits de douane, d'approvisionner la Caisse de Garantie... En système libéral justement, le rôle de l'Etat n'est pas nul. Ce n'est pas parce qu'il n'a pas à faire à la place des entreprises, qu'il n'a rien à faire du tout. Ce n'est pas cela le libéralisme.C'est à l'Etat qu'il revient de montrer le chemin et pour cela, il doit parler, parler et encore parler. L'économie d'un pays n'est pas un amas informe et inintelligent, où les éléments sont uniquement occupés à se battre entre eux. Même les nébuleuses ont une forme et une direction. C'est à l'Etat de sensibiliser les entrepreneurs, de faire en sorte qu'ils soient nombreux à bien prendre le tournant de l'orientation stratégique du pays.Nadia SALAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc