×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Ordre

Par L'Economiste| Edition N°:2764 Le 25/04/2008 | Partager

Yasmina Baddou aura besoin de souffle et de courage pour son chantier de mise à niveau de la santé publique. Avant elle, bien des ministres se sont essayés à cette délicate mission, sans pour autant obtenir de résultats. A l’hôpital, les insuffisances sont partout: dans la gestion, la corruption, l’infrastructure, le déficit de motivation du personnel, les services d’urgence, l’accueil des citoyens... La santé reste sans doute un des services publics pour lesquels il y a une forte demande et de fortes attentes. Du coup, c’est celui qui concentre le plus de frustrations et de critiques aussi. Les conditions de prise en charge sont inhumaines et l’image empruntée par la ministre, dans une de ses dernières sorties médiatiques, pour décrire des services de maternité, n’est hélas pas loin de la réalité. Si l’on en doute, il suffit de se référer aux taux anormalement élevés de mortalité maternelle et infantile. Cet ambitieux projet de reconstruction du système de santé publique, pour en faire un édifice moderne, risque de se heurter à des résistances. A la limite, c’est normal puisqu’il s’agira de mettre en place un ordre nouveau. La résistance, les lobbies ont déjà commencé à l’orchestrer dans les coulisses. Les méthodes utilisées sont classiques: dans un premier temps, la propagation de fausses nouvelles, ensuite les grèves. Pour contrecarrer ces difficultés, la réforme a besoin de mobilisation. Et d’abord celle de l’opinion publique de manière à ce que les Marocains s’approprient le changement. La mise en place d’un numéro vert par exemple pour dénoncer les cas de corruption sera sans doute un véritable test… sur la sincérité des engagements du gouvernement. Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc