×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Oignon véloce

Par L'Economiste| Edition N°:4714 Le 23/02/2016 | Partager

Peut-être devrions-nous demander au président François Hollande de nous  re-prêter, pour quelque temps, une des trois Marocaines qu’il a mobilisées dans son dernier gouvernement (qui a dit que les deuxième ou troisième générations ont du mal à s’intégrer?).
Apparemment, comme s’en amusent les réseaux sociaux: une Marocaine, Myriam El Khomri, va remettre la France au travail. La bataille, contre son propre camp, va être très rude. Elle applique la stratégie de «l’oignon véloce»: s’envelopper d’un très grand nombre de couches superposées, dont on peut sans grand dommage perdre les strates supérieures et, surtout, courir très vite.
On aurait bien besoin par ici, d’un ministre capable d’être aussi un «oignon véloce», pour sortir du ridicule dans lequel nous tient le code du travail.
Il est en chantier depuis… plus de 40 ans, une époque sans internet;  une époque où les 1er mai ressemblaient encore à quelque chose…
En fait, il n’y a là d’enjeu que pour les apparatchiks de la politique. Regardons les choses telles qu’elles sont: le Maroc n’est pas un pays de salariat.
Il est une société de producteurs indépendants, à la campagne comme en ville. Les salariés sont minoritaires, et parmi eux, ceux qui travaillent dans des entreprises respectant  leurs droits, sont ultra minoritaires. Or au lieu de raisonner en termes d’extension de la compétence de la loi, de protection des gens employés au noir, les apparatchiks font mine de se disputer sur des aspects très marginaux, refusant même d’appliquer à cette réforme la règle démocratique normale du vote.
Si la ministre franco-marocaine réussit le coup de l’oignon véloce, alors proposons-lui un passage par ici pour secouer la connivence de l’immobilisme régnant à Rabat.

 

Nadia SALAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc