×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Occasionnels

Par L'Economiste| Edition N°:2037 Le 07/06/2005 | Partager

La modernisation de la gestion de l’emploi public est une urgence. Les pressions budgétaires mais aussi démographiques, les départs à la retraite notamment plaident pour cela. Sans cette optimisation, nous courons vers certains désastres pour certains métiers, certaines activités. Les administrations ne peuvent plus gérer les recrutements n’importe comment. Souvent, c’est la disponibilité des postes, au sens budgétaire, qui prime. Or, il faut reconnaître que cette approche a montré ses limites, pour ne pas dire qu’elle a produit des effets catastrophiques. Des administrations procèdent au recrutement, dans des conditions opaques, de milliers d’employés. D’abord, cela commence par des occasionnels embauchés pour couvrir des besoins spécifiques, qui finissent par devenir des occasionnels qui durent, et finalement se transforment en bombes à retardement sociopolitiques auxquelles personne n’ose s’attaquer. On en a eu un aperçu à Casablanca où les sureffectifs de certaines collectivités locales ont horrifié l’ex-wali Benhima et son successeur Dryef. Aux postes stratégiques, la situation n’est guère plus reluisante. Que savons-nous des conditions de recrutement des occasionnels de luxe? Des fameux placards dorés pour copains parachutés et cabinards à la valeur ajoutée plus que contestée? Des grilles de salaires auxquelles ils sont rattachés? Peu de chose. Si le gouvernement veut faire la chasse à cette forme de précarité de l’emploi public, alors la mesure est salutaire. L’introduction du concours comme unique voie de recrutement est un retour à la normale car il prône l’égalité des chances. Pour sa part, l’instauration du CDD doit permettre à coup sûr de clarifier le statut des occasionnels. Maintenant le mieux c’est que la démarche s’inscrive dans une vision d’ensemble.Mohamed BENABID

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc