×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Sociétés cotées
La rentabilité plombée par la conjoncture

Par L'Economiste | Edition N°:3879 Le 02/10/2012 | Partager
La bonne performance commerciale n’a pas été transformée en rentabilité
Les secteurs redessinent leurs territoires dans la répartition de la masse bénéficiaire

Les établissements de crédit avec les télécoms et le BTP représentent 71% de la capacité bénéficiaire globale de la cote casablancaise. Le secteur du pétrole et gaz, premier contributeur au CA de la cote, ne participe pas de la même manière au résultat

Comme on pouvait s’y attendre, le premier semestre a été décevant pour les sociétés cotées. Leurs résultats financiers, supposés donner un signe aux investisseurs et redessiner l’évolution des indicateurs boursiers, sont globalement mauvais. Déjà que le déferlement de profits warning sur le marché, durant les 2 derniers mois, a accentué le manque de confiance et la déception des investisseurs. En dépit de la hausse des revenus de 49 sociétés cotées, la masse bénéficiaire a reculé. Sur les 6 premiers mois de l’année, le CA consolidé des sociétés cotées s’est ainsi hissé de 7,8% à 119,8 milliards de DH. Une performance attribuable à l’élargissement de 20% des revenus consolidés de Samir à 27,5 millions de DH, participant ainsi à hauteur de 4,67% dans la croissance du CA de la cote. Attijariwafa bank et BCP ont vu également leur PNB s’améliorer de 9,4% à 8,6 milliards de DH et de 12,3% à 5,5 milliards respectivement.
«L’analyse des revenus par secteur laisse apparaître la prédominance de trois secteurs: pétrole & gaz, établissements de crédit et télécoms, qui participent conjointement à hauteur de 57% dans les revenus de la cote».
Cette performance commerciale des sociétés cotées n’a pas été transformée en rentabilité. «Elles ont enregistré au terme du 1er semestre un recul de la masse bénéficiaire de l’ordre de 11%, se chiffrant ainsi à un niveau de 13,5 milliards de DH soit une perte nette de 1,7 milliard de DH par rapport au premier semestre de 2011», affirme CDG Capital Reaserch. «La marge nette a pour sa part attesté d’une baisse pour se situer à 9%, son niveau le plus bas depuis 2006», souligne CDG Capital.
L’effritement de la masse bénéficiaire a pour principale origine la contraction de 23,1% du RNPG de Maroc Telecom à 3 milliards de DH. En valeur, cette baisse de 931 millions de DH représente 52,4% de la perte globale de la masse bénéficiaire. «En dehors du secteur télécommunications, ces résultats n’auraient baissé que de 7,5%», note CDG Capital. A cela s’ajoute une perte de 20% de la capacité bénéficiaire de Ciments du Maroc à 480 millions de DH. «Ce recul général des marges est dû principalement à la contraction des bénéfices à l’international ainsi que l’acharnement de la concurrence, entraînant une baisse des prix (Maroc Telecom, Lafarge Ciments..)», souligne Upline Group. Et ce n’est pas tout. Les résultats des sociétés cotées ont été négativement impactés par les conflits sociaux qui se sont traduits mécaniquement par le recours coûteux à la sous-traitance, le renchérissement des prix des matières premières ainsi que l’augmentation des importations. En termes de rentabilité, le secteur BTP, les établissements de crédit et les télécoms polarisent près de 71% de la capacité bénéficiaire globale de la cote casablancaise.
Contrairement aux années précédentes, le secteur bancaire n’a pas beaucoup influé sur l’évolution de la masse bénéficiaire, selon CDG Capital, il n’a contribué qu’à hauteur de 0,5% contre une moyenne de 70,4% entre 2009 et 2011, c’est une première!


Btissam ZEJLY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc