×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Monétique: L’activité maintient la forme

    Par L'Economiste | Edition N°:3521 Le 03/05/2011 | Partager
    44 millions de transactions pour 38 milliards de DH à fin mars
    Baisse des opérations sur retrait
    Boom du paiement en ligne

    LE paiement des achats par carte est toujours courtisé et ne cesse de progresser. Une tendance que les chiffres du Centre monétique interbancaire (CMI) réaffirment. Rien qu’au terme du premier trimestre de 2011, plus de 44 millions d’opérations ont été réalisées par carte bancaire pour un montant global évalué à 38 milliards de DH. «Une progression de 22,5% par rapport à la même période de 2010», selon le CMI. En volume, les cartes émises continuent sur leur trend record. Elles ont atteint un encours de 7,4 millions de cartes soit une progression de 4,1% par rapport au trimestre précédent. Les labels Visa, Mastercard et CMI sont les plus représentés avec 6,4 millions de cartes de paiement et retrait en circulation. Ainsi, «cette croissance s’est traduite par une réduction des cartes privatives retrait (-4,1%) et une progression des cartes paiement (+5,5%) par rapport à fin 2010», note le CMI.
    En valeur, les transactions de cartes locales représentent plus de 90% du total, soit 34,7 milliards de DH. Les cartes étrangères, quant à elles, totalisent 2,2 millions d’opérations pour un montant de 3,4 milliards de DH. Dans ce total, pas moins de 2 milliards de DH de transactions sous forme de retraits au niveau des guichets automatiques bancaires (GAB), soit 59,2% du volume. Le paiement affiche, pour sa part, 1,4 milliard de DH, en progression de 13,7% en glissement annuel. Par ailleurs, le paiement en ligne par carte bancaire connaît un vif succès. A fin mars, les opérations réalisées via ce canal auprès des sites marchands affiliés au CMI ont totalisé 94,5 millions de DH, en hausse de 78,3%. A elles seules, les transactions avec les cartes marocaines ont explosé de 83%. Quelque 112.000 opérations ont été enregistrées en trois mois dont plus de 106.000 avec des cartes marocaines. Naturellement, cette augmentation est accompagnée par la poursuite de l’extension du réseau GAB. Il a atteint 4.700 guichets au terme du premier trimestre après la mise en service de 156 nouveaux GAB. Au total, ce sont désormais 264 localités qui sont couvertes à cette date.
    Pour couronner ses efforts, le CMI a obtenu la certification Payment Card Industry Data Security Standards (PCI DSS). La norme, définie par Visa et Mastercard, vise la protection maximale des données sensibles des cartes bancaires. Elle concerne en outre toute la chaîne de traitement (serveurs, réseau).

    R. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc