×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Moyen Age

Par Nadia SALAH| Edition N°:5816 Le 04/08/2020 | Partager
nadia_salah_ed.jpg
 

Tout le monde a vu cette vidéo. Une poignée de clients, dont une très visible femme en rose, ont pillé un marché de moutons, puis deux camions qui venaient approvisionner ce marché.
De tout jeunes gens tirent chacun sur une patte d’une pauvre bête, qui probablement ne s’en remettra pas. A-t-il été remis dans le circuit des moutons de l’Aïd, alors qu’il aurait fallu le bannir de la consommation humaine? Qui sait?
L’endroit est sale, dégoûtant. Sur tous les plans: sur le plan moral, sur le plan légal, comme sur le plan sanitaire. Ces lieux de la honte ne devraient plus exister depuis bien longtemps.
Cela se passe tout près de Casablanca, l’endroit du Maroc où la filière des viandes est la plus approximative, pour ne pas dire plus. C’est le Moyen Age au XXIe siècle.
Ce marché, où les clients ont perdu toute tenue, est un souk clandestin, sauvage, du genre de ceux qui servent à vendre tout et n’importe quoi à des gens persuadés qu’il faut s’approvisionner là. Ils sont convaincus que le miel y est meilleur, le mouton plus gras, l’huile plus savoureuse, la viande plus délectable.
Même s’ils ont un niveau d’éducation et de vie respectable, les acheteurs des marchés sauvages demeurent dans cette opinion. Ils appellent à la rescousse de leurs certitudes, le goût incomparable de ces denrées achetées dans ces endroits, sans vétérinaire, sans éleveur, sans apiculteur… Sans autre origine ni qualité que celles du bagout des vendeurs. De super fake news, pour flatter l’oreille des auditeurs, les pigeons.
L’Onssa, Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires, qui s’est fait étriller par la Cour des comptes, laisse ces marchés se tenir. Et on dit que c’est de la «politique sociale». De quoi tomber de sa chaise.
 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc