×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 192.132 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 240.532 articles (chiffres relevés le 3/6 sur google analytics)
L'Edito

Mouches

Par L'Economiste| Edition N°:2662 Le 29/11/2007 | Partager

Il est une expression assez rustique pour décrire les débats futiles et scolastiques lorsqu’on perd les véritables enjeux. Pour ne pas heurter les âmes sensibles, on n’en gardera qu’un intitulé générique: la reproduction des mouches! Et au Parlement, c’est de temps à autre un sport favori. Les séances de questions orales, notamment, sont un florilège de perles tant dans la forme que le fond.Alors question existentielle: Est-ce que les rumeurs de mariages gay à Ksar Al Kébir sont fondées ou pas? Réponse de Chakib Benmoussa, hier, lors d’une réunion de la Commission de l’Intérieur: “A l’issue des premières investigations, il ne s’agit pas d’un mariage entre pervertis sexuels mais d’un rite de sorcellerie...” Décryptez: Non. Benmoussa ne fait que son travail, bien entendu, puisque le sujet semble être une préoccupation du moment pour le bon peuple conditionné par le ton d’une certaine presse arabophone, et certains partis. Mais tout de même! Quel gâchis de voir une si belle intelligence, comme celle du polytechnicien ministre de l’Intérieur devoir se justifier quitte à subir des dossiers ridicules. En admettant même qu’il y ait des “déviations” hermaphrodites chez ces gens, est-ce qu’il n’y a rien de mieux à faire dans ce pays que de se triturer l’esprit avec les us et coutumes ou les mœurs privées des habitants de Bir Jdid ou de Zaio?Ne serait-il pas judicieux qu’élus et exécutif travaillent ensemble dans une même direction et qu’on arrête la politique politicienne pour s’attaquer aux vrais problèmes auxquels sont confrontés les Marocains?Il y a beaucoup à dire et redire sur les dossiers inscrits à l’ordre du jour de notre assemblée parlementaire. Que des partis essorent à chaque législature leur conception de la société marocaine, en se montrant à leur électorat sous des couleurs flatteuses, soit…Mais tout le monde ne se fait plus à ce... cinéma. Mohamed Benabid

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc