×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Médecine

Par L'Economiste| Edition N°:1229 Le 19/03/2002 | Partager

Investissement ou charité, la médecine moderne est déchirée par cette contradiction; la polémique sur l'hôpital Cheikh Zayed en est un reflet. Les médecins investissent leur belle jeunesse en formation et après, des millions en équipement; ils veulent vivre de leur métier, et confortablement. C'est légitime. La médecine est devenue un “secteur” économique, avec ses opérateurs, ses profits, ses échecs, sa concurrence…Des médecins résistent aujourd'hui à cet hôpital, fondé sur un “business model” menaçant. C'est plutôt sur un “caritatif model”, dont il faut encourager le développement sur d'autres activités sociales: l'investissement est donné, le fonctionnement est généré par l'usager. Le coût est bien sûr plus bas que celui des privés, qui amortissent leur investissement et subissent une “concurrence”. C'est là qu'il faut arrêter le raisonnement. La concurrence, c'est quand tout le monde a accès à un marché. Or, la moitié des Marocains n'accèdent pas aux soins et ne sont pas une “demande solvable”. Pour eux, on quitte le manuel d'économie pour entrer dans “Les misérables”. Ils veulent se soigner, et c'est un droit humain fondamental. Et l'Etat est défaillant avec sa santé publique rachitique et son assurance-maladie obligatoire placébo. S'il y a des hommes ou des ONG pour soigner, il revient au MSP et au corps médical de les encourager, pas de les dissuader.La mémoire du pays est encore marquée par le souvenir des médecins et les soeurs du méchant protectorat, qui soignaient dans les campagnes la gale et le trachome, et pas pour des fortunes. Il attend encore de sa médecine nationale le même engagement caritatif. C'est aussi un investissement pour le médecin, plus grand que les études et les cliniques.Khalid BELYAZID

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc