×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Maux

Par L'Economiste| Edition N°:4056 Le 19/06/2013 | Partager

La culture du «Maalesh»  semble prospérer un peu partout  faisant entrer le Maroc dans une quatrième dimension, comme si dans ce qui arrive rien ne doit être pris au sérieux, et qu’il fallait attendre… En décrivant très subtilement dans «Au-delà des pyramides» cette manière bien arabe de s’en remettre à la providence,  Douglas Kennedy avait charrié les Egyptiens, lesquels ont confirmé  ses talents de romancier en… censurant son œuvre.
Le mysticisme semble s’être invité à tous les chantiers, y compris dans le foot, donnant lieu à des situations cocasses où les semblants de «danses de pluie» avant les matchs ont pris le dessus sur les exigences de préparation, de rigueur. On connaît la suite… En économie aussi, les croyances sont fortes, même si la courbe des résultats reste inflexible à la tendance.
La situation des finances publiques est tendue, le Maroc risque sa Ligne de liquidité et de précaution? Maalesh, l’idéal est que le pays perde sa souveraineté financière, et on préfère demander à la banque centrale l’impossible comme si son pouvoir économique et social était illimité.
Celle des retraites prend des proportions explosives? Maalesh,  attendons qu’elle fasse descendre des milliers de pensionnés dans la rue, futurs inactifs que nous sommes et dont les caisses de retraites seront peut-être en banqueroute. Le gouvernement met les patrons sous pression en improvisant une rencontre avec les Turcs? Maalesh, offrons d’autres occasions d’enfoncer un peu plus les déficits. Et un peu partout ce constat inquiétant de grands maux, mais aucun remède…

Mohamed Benabid

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc