×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:162 Le 12/01/1995 | Partager

Le projet d'alternance aura vécu dix-huit mois, pour s'achever dans des débats de partis et sur un communiqué officiel qui renonce à la perspective d'un gouvernement formé avec les partis rangés sous la bannière de l'opposition.

Parallèlement, dans les jours qui ont précédé les dernières consultations, des projets de lois relatifs à la privatisation de la SAMIR et de la S.C.P. ou encore les discussions sur la libéralisation du marché des céréales confirmaient que la politique économique serait maintenue quoi qu'il arrive. Ce qui était rassurant en soi, surtout dans un contexte où l'opposition n'avait pas fait part de son programme économique.

Ces dernières semaines pourtant, le Maroc a vécu une situation que seule la culture de ce pays peut produire. Le discours politique s'y déroule encore à deux niveaux: il y a ce qui est dit et qui est destiné au public, et il y a ce qui est sous-entendu et qui est réservé aux initiés. A eux d'interpréter, avec plus ou moins de bonheur.

Le discours implicite est en réalité plus important que le discours explicite. Dans cette affaire, deux partis rencontraient de sérieux problèmes internes: il s'agit de l'Istiqlal et surtout de l'USFP. Les résistances de la base ont été et sont restées fortes, les rivalités de tendances aussi. Les directions ont donc été poussés à placer la barre de plus en plus haut: la dernière exigence en date étant le départ de M. Driss Basri du Ministère de l'Intérieur. En réalité, les directions de ces partis souhaitaient que leur arrivée au gouvernement prenne l'allure d'une victoire complète, voire d'une revanche.

Une telle conception, si elle permet peut-être de contrer des adversités internes, contredit l'esprit dans lequel l'alternance fut conçue par S.M. le Roi.

Abdelmounaïm DILAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc