×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:595 Le 15/09/1999 | Partager

UN seul membre du G7 peut être plus puissant que tout les G77 réunis. Mais ce n'est pas une raison pour se laisser mener par le bout de la balance commerciale. Voilà pourquoi les ministres de pays en développement actifs se réunissent à Marrakech. Ils vont proposer aux Etats riches un "plan d'action" pour que les PVD puissent mieux bénéficier des retombées de la mondialisation. Car l'ouverture multiplie les forces et les faiblesses. C'est heureux que ces pays pauvres s'unissent, mais il ne faut quand même pas qu'ils aient trop d'illusions.

Certes, les Etats occidentaux peuvent compatir à leurs malheurs dans les grandes conférences internationales, comme celle de l'OMC à Seattle ou de la CNUCED à Bangkok. Il peuvent même accroître les aides publiques. Mais la mondialisation n'est plus leur affaire; elle est celle d'entreprises multinationales qui échappent aux contrôles des Etats, comme leur nom l'indique, et ne fréquentent pas les conférences. Elles veulent aussi du développement, mais l'appellent nouveaux marchés et l'aiment assaisonné de productivité et de profits. Des ingrédients rares dans les PVD.
Ensuite, les pays développés ne sont ni libéraux, ni loyaux, même entre eux: l'UE et les USA louvoient pour les bananes et les camemberts sous la pression de leurs lobbies.

Enfin, ce n'est pas parce qu'un pays riche ouvre ses frontières par un accord et une ligne de crédit qu'un pays en développement va y exporter. Il faut avoir des entreprises concentrées, efficientes pour produire et vendre. C'est rare dans les pays du G77.
Ceux qui en ont, comme les Asiatiques, en oublient les conférences et sévissent sur les marchés.

Khalid BELYAZID

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc