×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Juifs

Par L'Economiste| Edition N°:1604 Le 18/09/2003 | Partager

L'assassinat la semaine dernière des deux ressortissants marocains de confession juive continue de susciter une vive émotion au sein de la population. Bien entendu, c'est à la Justice d'avoir le dernier mot pour mettre la main sur les auteurs de ces actes abjects qui ont endeuillé deux familles, toute une communauté, et qui nous font découvrir avec consternation que l'on a assassiné nos amis d'enfance, nos voisins de palier. L'enquête semble bien avancer si l'on en juge d'après l'arrestation des meurtriers de Meknès. Au-delà, ces drames viennent aussi nous rappeler quelque chose de beaucoup plus grave, à savoir l'existence au Maroc d'un racisme antijuif latent. Cet extrémisme est peut-être minoritaire mais il existe tout de même. Il se niche sans doute au coeur de la conjoncture du Proche-Orient. Il ne se justifie pas pour autant. Certains de nos concitoyens condamnent les exactions raciales que subissent nos ressortissants en France mais tiennent exactement le même discours que Le Pen, à la seule différence que leurs diatribes sont dirigées contre des Marocains. Le racisme est condamnable d'où qu'il vienne. Quant aux thuriféraires de ces dérives, ils doivent se souvenir que ces Juifs qu'on assassine n'ont rien à voir avec Sharon sauf que ce sont des Juifs comme lui. De manière plus globale, la responsabilité de ce qu'il faut appeler un grave précédent est aujourd'hui partagée. D'abord, c'est celle des familles qui n'ont pas su rappeler à leurs progénitures quelques évidences historiques sur les origines et la cohabitation des Juifs marocains avec les autres Marocains. C'est celle aussi des partis politiques qui n'ont pas su encadrer la population comme il se doit, laissant au contraire la place libre à tout un ensemble de pseudos “guides spirituels” vociférant de haine contre l'Occident, les Juifs, les athées, etc. Et voilà le résultat. Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc