×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Gueule de bois

Par L'Economiste| Edition N°:957 Le 14/02/2001 | Partager

Le Maroc n'est pas l'Europe et vice versa. En termes de compétitivité, l'écart est important. D'ailleurs, les résultats de l'étude sur les performances de l'économie pour l'année 2000 de l'Observatoire de la Compétitivité font apparaître un bilan bien mitigé. La compétitivité marocaine a-t-elle encore la gueule de bois après les décennies d'économie étatisée? Il semblerait que oui.Les entreprises marocaines n'ont pas la même fringale d'investissements, les gains de productivité sont moins importants, les rigidités plus fortes. L'étude de l'Observatoire relève des freins (les mêmes qui reviennent depuis des années!), à savoir les niveaux élevés des impôts, du financement, la bureaucratie, la corruption, la contrebande ou encore l'informel. Attention! la performance a un prix. Elle signifie de bons produits qui fonctionnent, l'innovation, un marketing soigneusement ciblé, des économies d'échelle, une bonne politique des ressources humaines... avec la finalité que dirigeants et salariés gagnent de l'argent et dopent l'économie.Sur ce terrain de jeu, les entreprises ont besoin de trouver en face une administration tournée vers le développement économique et non au service de sa propre pérennité. Les acquis du Programme d'Ajustement Structurel n'ont pas été suffisamment transformés en arguments de compétition tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. A la poubelle, les trompe-l'oeil. Une administration per-formante, et pourquoi pas certifiée ISO, est celle qui décentralise et déconcentre ses services dans les régions où le terrain est propice à la compétition.Finalement, la compétitivité c'est aussi une question de mentalités.Meriem OUDGHIRI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc