×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Grand «J»

Par L'Economiste| Edition N°:2598 Le 29/08/2007 | Partager

Avoir un premier frère qui fait de la prison, puis un deuxième, ce n’est évidemment pas drôle lorsqu’on est ministre. En particulier ministre de la Justice. La presse a bien fait ses choux gras avec les déboires judiciaires des deux frères de la Garde des Sceaux française, Rachida Dati. Trêve de malchance, l’un des deux inculpés a «expérimenté» les mesures introduites par la nouvelle loi sur la récidive, celles-là mêmes que la grande sœur a concrétisées à son arrivée au pouvoir. Et pourtant, quelle belle leçon de courage et de démocratie! Ce qui n’est qu’une simple exécution de décision de justice relève en fait de l’évènement. Un peu en France où la réputation d’indépendance de la justice est avérée, mais beaucoup au Maroc. Si la justice se retrouve grandie à l’issue de cette affaire, c’est que l’opinion publique a l’intime conviction que lorsque vous êtes protégés, les procès se font toujours sur mesure avec des ajustements des peines de prison, voire l’abandon des poursuites. Conviction confortée par le fait qu’il est rare de voir des proches d’hommes politiques ou du pouvoir entendus par des magistrats ou condamnés par des Cours de justice. La démocratie serait boiteuse si elle ne s’appuyait que sur sa légitimité électorale ou institutionnelle. Il lui faut de surcroît une légitimité par la pratique et par l’exemplarité. Rappelons-nous le dossier Bine Louidane activé sur hautes instructions, qui a entraîné dans son sillage des sécuritaires de premier ordre. Si l’opinion publique a applaudi, c’est qu’elle a apprécié à sa juste valeur les messages adressés. Celui d’une Justice avec un grand J. Qui prouve, que vous soyez riche ou pauvre, que personne n’est au-dessus de la loi.Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc