×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Gaspi

Par L'Economiste| Edition N°:2750 Le 07/04/2008 | Partager

On n’en a pas beaucoup parlé avec le gouvernement El Fassi. Et pourtant, elle est bien là, on la sent: la gabegie des dépenses publiques. Il y a trop de grosses limousines avec chauffeurs dans les ministères, trop de séminaires-colloques-voyages de presse bidon à Agadir, Marrakech et Tanger, trop d’argent, fonds et primes spéciaux distribués au noir, trop de gaspi dans les collectivités locales... Alors que beaucoup de ménages marocains se préoccupent très sérieusement de la hausse des prix, le «fan-club» des notes de frais, lui, n’en démord pas.Chaque Marocain dispose d’anecdotes à profusion pour se convaincre de ces situations choquantes. Et, d’ailleurs, le dernier rapport de la Cour des comptes est édifiant à cet égard. Si l’on voulait s’amuser à calculer le coût total de ces opérations, il faudrait aussi leur ajouter la facture de la sous-productivité, eu égard aux temps et à l’argent qui leur sont consacrés. Il est urgent de profiter de ces affaires pour remettre sur le tapis un sujet que les politiques évitent de trop remuer: celui de la réduction du train de vie de l’Etat. On n’ira pas jusqu’à réclamer un régime à la scandinave, là où les gouvernants affichent une transparence totale de l’utilisation de l’impôt de leurs concitoyens, ni de demander à nos politiques de voyager en low-cost, mais tout de même, certaines opérations frôlent l’indécence. Les Marocains attendent un signal fort en ce moment. Jettou l’avait fait, mais on ignore ce qu’il est advenu de ses directives.Aujourd’hui et plus que jamais, il faut reprendre les calculettes. Le «ciblage des dépenses», sujet ô combien d’actualité, devrait également concerner ces dimensions-là. Le plus important c’est d’envoyer des messages, montrer l’exemple aux autres membres de la nation. Appeler les Marocains à plus de sacrifices n’en serait alors que plus crédible. Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc