×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Voyageurs, fret, services… Les bons comptes de l’ONCF

Par L'Economiste| Le 24/04/2020 - 09:34 | Partager
Voyageurs, fret, services… Les bons comptes de l’ONCF

L’ONCF a bouclé l’exercice dernier sur un trend haussier. Les principaux indicateurs financiers et opérationnels enregistrent des hausses, avec une progression de 8% du nombre de voyageurs transportés. Cette amélioration s’inscrit dans un contexte marqué par un « confort rehaussé », note l’Office, qui était parfois critiqué pour les retards de train et le manque de places assises. En 2019, plusieurs améliorations ont été apportées. « Des places assises garanties, des services en gares et à bord à forte valeur ajoutée, conjuguées à une régularité globale avoisinant 92,55% en amélioration de 21,5 points, une tarification modulable et accessible pour tous,… ».

Ainsi, le niveau de satisfaction globale a cru de 17 points, atteignant un score inédit de 87%, se réjouit l’Office qui a tenu ce jeudi 23 avril son Conseil d’administration. En ce qui concerne l’activité fret et logistique, le train a pu acheminer 25 millions de tonnes de marchandises en 2019, bénéficiant des nouvelles capacités libérées, des partenariats établis avec de multiples opérateurs de la place: OCP, CMA.CGM, TMSA… « Bien plus, elle a constitué un maillon indispensable dans l’efficacité et le succès de multiples projets structurants ayant marqué le tissu économique et industriel national », explique l’ONCF.

C’est le cas du transport des voitures de l’usine Renault de Melloussa qui a atteint sur l’année 350.000 véhicules, soit 1.500 par jour. C’est de même pour le transport démarré récemment des véhicules produits à l’usine PSA de Kenitra et exportés via le port de Tanger Med, ainsi que pour l’alimentation de la Centrale Electrique de Jerada à raison de 3.000 tonnes par jour de charbon à partir de Nador, ou encore de l’approvisionnement de l’usine Lafarge Holcim de Settat en calcaire (7.000 tonnes par jour).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc