×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Violence contre les femmes: L'inquiétant coût social

Par L'Economiste| Le 26/11/2020 - 09:59 | Partager
Violence contre les femmes: L

La violence contre les filles et les femmes a un coût social important. D’après une enquête du HCP, réalisée avec l’appui de l’ONU FEMME au Maroc, entre février et juillet 2019, "une victime sur quatre de violence physique et une sur 10 de violence sexuelle ont souffert de blessures et/ou de problèmes psychologiques".

Chez les victimes, les troubles d’ordre psychologique arrivent en tête (60,2%) en cas de violence physique et sexuelle (79%). "Les conséquences psychologiques les plus courantes des violences physique et sexuelle sont des sentiments de nervosité de frustration et d’anxiété, des troubles du sommeil et une sensation de fatigue permanente", souligne également l’enquête. Lorsqu’elles subissent une forme de violence physique, les femmes présentent des égratignures et ecchymoses, les blessures les plus fréquentes (52,2%). Suivent des entorses et dislocations (11,2%), des incisions profondes et blessures graves (5,5%). A noter que d’autres formes de blessures sont aussi signalées.

La violence exercée sur la gent féminine a aussi d'importantes conséquences économiques. Elle fait perdre en moyenne 14 jours de travail par an en cas de violence conjugale et 8 jours en cas de violence dans l’espace public suite à une violence physique. En outre, elle génère des charges supplémentaires sur le budget du ménage suite au recours des victimes aux services de santé et aux services judiciaires Par ailleurs, plus de 9% des femmes victimes de violence conjugale ont vu des biens personnels du ménage détruits ou endommagés suite à l’incident de violence physique.

En plus du coût économique et des conséquences psychologiques, ces violences ont des répercussions graves sur la santé et le développement psychosocial des enfants des victimes. La première répercussion reste la régression scolaire selon 22,5% des victimes.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc