×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Vidéo/ Fès: D'importants dégâts suite aux chutes de grêlons

Par L'Economiste| Le 07/06/2020 - 11:45 | Partager
Vidéo/ Fès: D

De forts orages accompagnés de chute de grêle se sont abattus sur la ville de Fès et ses environs, samedi en fin d'après-midi. Un phénomène expliqué par Mohamed Hanchane, professeur de climatologie à la faculté des sciences de Dhar El Mehraz, pour qui "Fès a connu des giboulées qui sont de brèves averses accompagnées de vent et de grêlons (diamètre > 5 mm), se mêlant à la pluie". 

"Cette averse, phénomène se produisant notamment en cette période de l'année dans des régions géographiques comme Fès (continentalité et proximité de la montagne), est survenue suite à une différence de température entre la surface et la haute troposphère", précise le professeur. "Depuis plus d'une semaine, le Maroc a vécu une vague de chaleur qui a surchauffé la surface du sol. Depuis vendredi, une coulée froide en provenance du nord dirigée par une dépression sur l'Europe de l'ouest et pénétrant au Maroc par l'ouest (isotherme -40°C et 35°C et isohypses entre 944 et 952 damgp), a rendu l'air instable avec des phénomènes d'ascendance violents au niveau de l'air chaud et humide qui s'est condensé rapidement et a donné lieu à une forte coalescence des gouttelettes d'eau qui se sont transformées en grêlons d'une grande taille". 

Même si ce phénomène atmosphérique est marqué par son passage rapide, il a eu cependant des conséquences énormes sur les biens. Ainsi, plusieurs localités (Fès, Imouzzer, Ifrane...) ont été recouvertes de gros grêlons, engendrant de gros dégâts. Voitures endommagées, arbres abîmés, branches cassées et fruits amochés, les pertes enregistrées sont énormes. À titre d'exemple, près d'Imouzzer, certains agriculteurs ont perdu la quasi-totalité de leur récolte. Des arbres fruitiers ont été abîmés. Signalons que les Fassis n’ont pas manqué de faire des vidéos et de prendre des photos de cette chute de grêle. Vidéos et photos qui ont été largement diffusées et partagées sur les réseaux sociaux. 

Y.S.A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc