×
«Tounés»
«Tounés» Par Abouammar Tafnout
Le 12/08/2022

Ce fût un temps où on nous chantait les louanges du «modèle tunisien», qui allait montrer l’exemple et démocratiser ce que l’administration américaine appelle zone Mena... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Ventes de ciment: évolution positive en mai

Par L'Economiste| Le 25/06/2022 - 10:46 | Partager
Ventes de ciment: évolution positive en mai

La Direction des études et des prévisions financières (DEPF) fait état, dans sa récente note de conjoncture, d’une évolution positive des ventes de ciment durant le mois de mai 2022.

« Pour l’année 2022, après le recul des ventes de ciment, principal baromètre de l’activité du BTP, durant les mois de mars et avril, les ventes ont renoué avec la hausse, au courant du mois de mai 2022, soit +7,1% », indique la DEPF dans cette note, rappelant que la valeur ajoutée du BTP s’est accrue de 10,7% en 2021.

Outre le mois de Ramadan qui a coïncidé avec le mois d’avril, d’importantes précipitations ont été enregistrées durant mars et avril, relève la même source. Aussi les perturbations survenues sur le marché international ont occasionné des difficultés d’approvisionnement et une hausse des prix des intrants à la construction, au cours de ces derniers mois.

A l’exception du segment du béton prêt à l’emploi qui a reculé de 7,7% en mai, l’ensemble des autres segments a enregistré des hausses, à l’instar des segments de la distribution (+9,3%), de l’infrastructure (+24,4%), du préfabriqué (+8,4%) et du Bâtiment (+19,8%).

Compte tenu de cette évolution, le recul des ventes de ciment s’est atténué à 3,1% au terme des cinq premiers mois de 2022, après -5,1% un mois plutôt et +25,4% un an auparavant.

Concernant l’encours des crédits à l’immobilier, celui-ci s’est apprécié, à fin avril 2022, de 2,3% à 293,1 milliards de dirhams (MMDH). Cette évolution incorpore l’accroissement de l’encours des crédits à l’habitat de 3,2% à près de 235 MMDH, modéré par le retrait de celui des crédits accordés à la promotion immobilière de 3,2%.