×
Thermomètre
Thermomètre Par L'Economiste
Le 18/07/2024

Il a été pendant de longues années un grand sujet douloureux: le projet de loi sur la grève, ballotté sur fond d’un triangle gouvernement-patronat-syndicats qui... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Usine de dessalement de Casablanca : Acciona va injecter 62 millions d’euros

Par L'Economiste| Le 19/06/2024 - 08:01 | Partager
Usine de dessalement de Casablanca : Acciona va injecter 62 millions d’euros

La banque espagnole CaixaBank et Cofides vont financer le Groupe Acciona pour la construction de la future usine de dessalement d’eau de mer à Casablanca. Chaque entité a, en effet, accordé un prêt de 31 millions d’euros à Acciona, rapporte la presse espagnole. Au total, cet ambitieux projet, dont le coup d’envoi a été récemment donné par le SAR Le Prince hériter Moulay El Hassan, nécessitera un investissement global de plus de 650 millions d’euros (6,5 milliards de DH). Il s’agit d’un projet qui sera développé par la firme présidée par José Manuel Entrecanales avec l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) à travers une concession de 30 ans.

L’usine sera construite dans le sud-ouest de Casablanca et desservira cinq villes, avec une capacité installée de 300 millions de m3 par an principalement pour la consommation humaine.

La première tranche devrait entrer en service à fin 2026. Elle permettra d'atteindre une capacité de 548.000 m3 d’eau traitée par jour (200 millions de m3 par an), extensible, dans une deuxième phase (prévue pour la mi-2028) à 822.000 m3 par jour, soit 100 millions de m3 supplémentaires par an, dont 50 millions à usage agricole.

E.M.G.