×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Flash

Terrorisme : Les armes saisies par le BCIJ ont transité via l’Algérie

Par L'Economiste| Le 29/01/2017 - 18:30 | Partager
saisie_armes_bcij_trt.jpg
 

Nouvelle révélation dans l’affaire de la cellule terroriste démantelée vendredi dernier par le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ). Selon Abdelhak El Khayam, directeur du Bureau, les armes saisies ont été introduites au Maroc via les frontières algériennes. Il s’agit d’un pistolet mitrailleur, 7 pistolets, une importante quantité de munitions, plusieurs armes blanches, deux gilets dotés de ceintures explosives et munis de tuyaux vides en plastique, ainsi que des substances suspectes servant probablement à la fabrication d’explosifs (Voir le diaporama "Terrorisme : Un important arsenal saisi par le BCIJ"). Composée de 7 membres, la cellule visait des personnalités politiques publiques, des représentations diplomatiques ainsi que des sites touristiques dans le Royaume. À noter que le niveau scolaire de la majorité des membres, âgés de 20 à 29 ans, ne dépasse pas l’enseignement collégial, à l’exception d’un seul membre qui est titulaire d’une deuxième année universitaire, a précisé le patron du BCIJ.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc