×
«Tounés»
«Tounés» Par Abouammar Tafnout
Le 12/08/2022

Ce fût un temps où on nous chantait les louanges du «modèle tunisien», qui allait montrer l’exemple et démocratiser ce que l’administration américaine appelle zone Mena... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Stratégie Halieutis: Sadiki fait le point

Par L'Economiste| Le 05/07/2022 - 09:37 | Partager
Stratégie Halieutis: Sadiki fait le point

Le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadik, a affirmé, lundi à la Chambre des représentants, que la stratégie Halieutis a permis, durant les douze dernières années, la réalisation d'importants projets de développement, dont la mise en œuvre de 20 plans d'aménagement et de gestion des pêcheries et la création de 3 réserves marines.

Ce secteur a connu, durant ces dernières années, un décollage « efficace », a souligné Sadiki, ajoutant que les réalisations portent aussi sur le soutien à la recherche scientifique via le renforcement des capacités de l'Institut national de recherche halieutique (INRH) avec une enveloppe de 1,55 milliard de DH. Ce budget a permis à l'Institut, selon le ministre, d’acquérir 3 vedettes rapides, 2 navires côtiers pour les prospections, dont l’un est en cours de construction, et 3 navires de recherche scientifique. S’ajoutent la réhabilitation de 938 barques de pêche artisanale, 58 embarcations de pêche côtière et la modernisation de 189 autres embarcations, ainsi que le développement d'un système de surveillance et de suivi des navires par satellite et d'un système de certification des captures.

Près de 14.000 barques de pêche artisanale ont été également équipées de caissons isothermes, a ajouté Sadiki. L’objectif est d’équiper la totalité des embarcations et de réaliser 45 villages de pêcheurs et des points de débarquement aménagés, 11 marchés de poissons de nouvelle génération et 10 marchés de gros, a relevé le ministre.