Station de dessalement d’Agadir: La mise en service partielle pour bientôt

Par L'Economiste| Le 17/02/2021 - 10:13 | Partager
Station de dessalement d’Agadir: La mise en service partielle pour bientôt

Le taux d’avancement des travaux au niveau de la station de dessalement d’Agadir est de 85,4%, a indiqué mardi le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

En déplacement pour le lancement de nouveaux projets dans l’irrigation et l’arganiculture à Chtouka Ait Baha, Akhannouch a affirmé que la mise en service partielle de ladite station est prévue en avril 2021. Ce projet offrira dans la première phase 275.000 m3/jour à raison d’un débit de 125.000 m3/jour pour les besoins en eau d’irrigation.

A terme, ces installations permettront de produire 400.000 m3/jour d’eau dessalée, partagée équitablement entre l’eau potable et l’eau d’irrigation. D’un coût global de 4,4 milliards de DH, ce projet Partenariat Public-Privé est le fruit de la mutualisation des efforts et des moyens entre le ministère de l’Agriculture, et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), a ajouté le ministre.