×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 186.066 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 230.556 articles (chiffres relevés le 28/5 sur google analytics)
Flash

Spoliation foncière : Un conservateur revient devant ses juges

Par L'Economiste| Le 06/02/2019 - 17:14 | Partager
Spoliation foncière : Un conservateur revient devant ses juges

Un grand procès de spoliation foncière se tient ce jeudi 7 février à la Cour d’appel de Casablanca. Un notaire, El Arbi Mouktafi, un médecin, Zaidi Boumedienne, et un conservateur, Abderrahim Amal, sont poursuivis. Une villa au quartier Oasis est au cœur de l’affaire Kimia. Cette famille a été dépouillée de son bien via de faux documents, dont un acte de vente. Ce dossier a été jugé une première fois en septembre 2017. Le fonctionnaire qui chapeautait la plus grande conservation foncière du Royaume, celle de Hay Mohammadi-Aïn Sbaâ, a été condamné à 10 ans de prison ferme ( Lire "Dix ans de prison pour un conservateur foncier" ). Contrairement aux deux autres accusés, Abderrahim Amal n’est pas derrière les verrous. La présomption d’innocence prévaut, n’est-ce pas?

F.F.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc