×
+ L'ÉDITO
Par Meriem OUDGHIRI
Le 08/12/2021
Mouches et bazar

Comme son prédécesseur et encore avant lui, le nouveau gouvernement a placé parmi ses priorités la...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Sociétés cotées: La reprise booste les revenus

Par L'Economiste| Le 24/10/2021 - 10:08 | Partager
Sociétés cotées: La reprise booste les revenus

Les sociétés cotées à la Bourse de Casablanca ont profité de la reprise économique à l'échelle nationale pour améliorer leurs indicateurs semestriels. Leur Chiffre d’affaires (CA) global s'est établi ainsi à 127 milliards de DH au premier semestre 2021, en hausse de 7,6% par rapport au S1-2020, soutenu par la reprise économique à l’échelle nationale, selon CDG Capital Insight.

"Cette reprise concerne la majorité des sociétés cotées", relève la direction insight de CDG Capital dans son rapport sur les résultats du premier semestre de 2021 intitulé "La sortie de crise prend forme", notant, cependant, que cette reprise est plus prononcée dans certains secteurs.

Dans l'"automobile", les revenus ont ainsi atteint 4,9 milliards de DH, soit une croissance de 86,7% comparés au premier semestre de l’année 2020. Le groupe Auto Hall a vu ses revenus passer de 1,6 milliard de DH à 2,8 milliards de DH à fin juin 2021, profitant ainsi de la reprise du marché automobile national. Quant aux secteur "matériaux de construction", il a affiché un C.A de 8,6 milliards de DH, soit une croissance de 30,2%, bénéficiant pleinement de la reprise des chantiers immobiliers après un arrêt temporaire durant la crise sanitaire, et de la forte appréciation des prix de ventes du secteur sidérurgie.

Le secteur "Energie" a réalisé, de son côté, un CA de 12,6 milliards de DH, soit une croissance de 9,5%, relève également le rapport. 

Concernant l'activité d'exploitation, elle s'est améliorée de 56,3% à 27 milliards de DH à fin juin 2021, une hausse due principalement à l'évolution du sous-secteur "Banques", qui a vu son résultat d'exploitation progresser de 6,1 milliards de DH, marqué par la diminution du coût du risque de 33,3% à 5,9 milliards de DH au S1-2021. Dans ce contexte, la marge opérationnelle est passé de 14,7% au S1-2020 à 21,3% au S1-2021, soit 6,6 points, "un niveau tout de même inférieur à celui affiché au premier semestre de 2019, à savoir 22,5%".