×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

SERNATUO scrute les opportunités de l’industrie automobile marocaine

Par L'Economiste| Le 25/10/2020 - 14:35 | Partager
SERNATUO scrute les opportunités de l’industrie automobile marocaine

«Maroc: Marché stratégique pour les équipementiers automobiles », c’est le thème d’un wébinaire organisé le 21 octobre dernier par par l'Association espagnole des fournisseurs automobiles (SERNAUTO), en collaboration avec IC Groupe. Cette rencontre a permis d’analyser l’industrie automobile marocaine ainsi que les opportunités qu’elle offre, en particulier pour les équipementiers espagnols.

"Le Maroc est le premier constructeur automobile de la région MENA et le deuxième du continent africain. C'est un point stratégique pour notre secteur tant par sa localisation que par son engagement dans un plan d'accélération industrielle, développant un écosystème automobile où plusieurs fournisseurs espagnols se sont déjà implantés", a expliqué Sonia López, présidente de la Commission du commerce extérieur de Sernauto.

"Le Maroc est pleinement connecté avec l'Europe. Cela se reflète dans les chiffres d'exportations, 65% sont destinés au continent européen, l'Espagne et la France recevant 45% du total. L'Union européenne se positionne comme le premier client du Maroc et vice versa. 50% des importations vers ce pays d'Afrique du Nord proviennent d'Europe", a de son côté, souligné Javier Fernández Méndez de Andés, conseiller économique et commercial de l'ambassade d'Espagne à Rabat. Se référant au secteur automobile marocain, ce dernier a souligné que "c'est un marché qui se tourne vers l'étranger, c'est-à-dire qu'il est fortement orienté vers l'exportation. 90% des véhicules sont exportés, dont 80% sont destinés à l'UE".

Durant ce webinaire, les participants ont également évoqué les opportunités que présente l’industrie automobile marocaine. Il s’agit particulièrement d’une nouvelle demande entraînée par la l’implantation du constructeur PSA à Kénitra. S'ajoutent aussi le renforcement du volume de production, les seuils de rentabilité et les économies d'échelle, ainsi que la plate-forme d'exportation que le marché marocain présente en termes de coûts compétitifs pour la main-d'œuvre et la logistique.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc