×
Eldorado
Eldorado Par Meriem OUDGHIRI
Le 28/05/2024

«Le meilleur moyen de prévoir le futur, c’est de le créer». Peter Drucker, enseignant et consultant en management d’entreprise, avait écrit cette phrase déjà dans les... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Semaine mondiale de vaccination : le Maroc se mobilise

Par L'Economiste| Le 21/04/2024 - 14:59 | Partager
Semaine mondiale de vaccination : le Maroc se mobilise

Le ministère de la Santé et de la Protection Sociale se mobilise pour la semaine mondiale de vaccination. En collaboration avec l'Agence Nationale de l‛Assurance Maladie (ANAM), l'Observatoire National des Droits de l‛Enfant (ONDE) et les sociétés savantes (Société Marocaine des Sciences Médicales, Infovac-Maroc, la Société Marocaine de Pédiatrie, la Société Marocaine d‛Infectiologie et de Vaccinologie, la Société Royale Marocaine de Gynécologie Obstétrique et la Société Marocaine Mère-Enfant se mobilisent pour sensibiliser le corps médical et le grand public sur l‛importance de la vaccination.

En effet, le Royaume dispose d'un programme national  d'immunisation qui lui a permis de s‛adapter au profil épidémiologique et aux données scientifiques. Selon les chiffres officiels, ce programme a permis d'atteindre une couverture vaccinale exceptionnelle de 97% pour protéger dès la naissance contre de redoutables maladies pouvant être cause de décès et de handicap. Récemment a été introduit le vaccin contre les infections à papilloma-virus chez les fillettes âgées de 11 ans. Ce papilloma-virus est pourvoyeur de différents cancers dont le cancer du col de l‛utérus. Au Maroc, 2.000 décès liés au cancer sont déplorés chaque année.

Les spécialistes appellent à poursuivre la vaccination qui permet d'éviter le retour de maladies virales. Dernièrement, des cas de rougeoles avaient été détectés dans plusieurs régions, ce qui était du à une couverture vaccinale insuffisante avec baise de l‛immunité collective. Lors de la pandémie Covid, de nombreux enfants en bas âge n‛ont pas été correctement vaccinés. En effet dans les centres de santé la couverture vaccinale est passée de 97% à 75% ce qui a conduit à l‛exposition de nombreux enfants à la rougeole, selon les spécialites.