×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Santé : Les ménages supportent la moitié de la facture

    Par L'Economiste| Le 25/03/2019 - 10:25 | Partager
    Santé : Les ménages supportent la moitié de la facture

    La dépense totale en santé au Maroc a plus que doublé ces quinze dernières années et représente près de 6% du PIB, a indiqué dimanche le ministre de la Santé Anass Doukkali. Intervenant à Marrakech lors de la conférence des ministres africains des Finances, de la Planification et du Développement économique (COM2019) de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Doukkali a souligné que la moitié des dépenses en santé est financée par les ménages. "La contribution de l’État, à travers les recettes fiscales, représente le quart de ces dépenses. L’assurance maladie, quant à elle, finance 22% des dépenses de santé", a-t-il ajouté.

    Le ministre a également relevé qu’en dépit de ses défis de financement, le Maroc a pu atteindre actuellement 62% en termes de couverture médicale de base. Selon lui, la mise en œuvre de la loi 98-15 relative à l’Assurance maladie obligatoire (AMO) des travailleurs non-salariés, qui constituent environ 33% de la population, permettra d’atteindre 90% de couverture médicale de base à l’horizon 2021. Par ailleurs, le ministre a appelé à renforcer le partenariat public-privé (PPP) dans le domaine de la santé pour assurer une répartition géographique équitable.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc